Actualités

Run up to the 11th Session of the UN Open-Ended Working Group on Ageing

Vijay Naraidoo

Dès sa fondation DIS-MOI s’est joint à une mouvance mondiale pour l’avènement d’une Convention des droits de personnes âgées. Cette campagne est soutenue dans le cadre d’un Groupe de Travail ( Open-Ended Working Group on Ageing)  adoptée par l’Assemblée Générale de l’ONU en 2010. La 11 e Session du Groupe de Travail se tiendra du 29 mars au 1 avril prochain à laquelle DIS-MOI  participera en tant qu’ONG accréditée. Nous nous joignons à des centaines d’ONG et autres organismes de la société civile à travers le monde  avec le concours d’un grand nombre d’Etats membres dont Maurice pour mener vers cette convention.

Vijay Naraidoo est le Vice-Président de l’Alliance Mondiale pour les Droits des Personnes Agées

Liaison de DIS-MOI avec HelpAge International

Membre du Steering Committee de Stakeholders Ageing Africa

Liaison de DIS-MOI avec l’ International Network for the Prevention of Elder Abuse

‘’ The worlds of the elders do not lock all the doors, they leave the right door open’’. Zambian proverb.

The 11th session of the UN Open-Ended Working Group on Aging (OEWGA) which was scheduled for 4th April 2020 was postponed in the light of the global coronavirus disease (covid-19) situation and its implications with regards to dangers posed by its spread. The session has been fixed for the 29th March to 2 April 2021.

Why so much fuss about the OEWGA? The OEWGA was established by the General Assembly on 21 December 2010. This Working Group has to consider the existing international framework of the human rights of older persons and identify possible gaps and how to best address them, including by considering as appropriate, the feasibility of further instruments and measures. This is where the invocation of a new UN Convention for the rights of older persons has been made. Our respective missions at the UN have participated in the annual debates and in that context Mauritius has expressed its support for a convention at the last two sessions, 9th and 10th. We have expressed our appreciation to the authorities therat. DIS-MOI as an accredited NGO with the OEWGA has also made submissions in the context of the last sessions and will do so for the forthcoming ones.

What is a convention going to change in our lives? By virtue of its nature a convention being an international legally binding instrument will improve State accountability and transparency in actions taken with respect to older persons. To quote Frances Zainoeddin, Vice- Chair of the NGO Committee on Ageing and Ex Officio Member of the Global Alliance for the Rights of Older People (GAROP) this instrument will mean ‘international, official and legal recognition that life, and the dignity of life, is not over till it is over.’’

The NGO Committee on Ageing, New York, has enumerated further the reasons we need a convention to promote and protect the rights of older persons;

  • “There are gaps in protection of older persons in existing human rights standards and laws.
  • ‘Age’ is not recognized as a category of discrimination – unlike gender, race, ethnicity, language, religion
  • Age discrimination and ageism are widely tolerated throughout the world
  • Older persons are often treated as subjects or objects of welfare instead of as rights holders
  • Older persons are often vulnerable to deprivation and exclusion, disproportionately during times of crisis
  • Single most pressing challenge to the welfare of older persons is poverty, characterized by homelessness, malnutrition, unattended chronic diseases, lack of access to safe drinking water and sanitation, unaffordable medicines and treatments, income insecurity.
  • Older persons are at higher risks of abuse and violence – physical, verbal, sexual, psychological or financial, and the consequences are often more severe.
  • Respect for older persons’ rights also benefits society as a whole’’

Voice of Mauritius

True it is provision has been made in our legislation to ensure the welfare of older people in respect of the Protection of the Elderly Act 2005. The scheme of old age pension for residents over the age of 60 introduced in 1950 has been maintained up to now. Free medical care and attached carers’ services, free bus transport and a host of other recreational facilities are offered as ‘of right’. A glaring example of services to the older people has been the remittance of old age pension at their door step during the covid-19 lockdown and distribution of food to the needy. That is why we have been saying Mauritius can play a strategic role to join the voices of the proponents of a convention and push the debates further to reach a point of starting to write the contents of the convention.

Added Value

What would we obtain from a convention? ‘A new, legally binding instrument would bring clarity to both the nature of older peoples’ rights and the responsibilities necessary to protect them. Like for conventions for the rights of children, women and persons with disabilities. (NGO Committee on Ageing)

Governments would be under the obligation of collecting data, developing indicators, establishing laws and policies (in our case improving them in the light of experiences), and developing programmes that take into accounts the concerns of society. The process would entail State accountability and transparency with respect to actions taken for older persons, including with their active participation. Again we can refer to the Senior Citizens Councils as prominent stakeholders in terms of ideas related to issues such as, inter alia, ageism, palliative care, and life-long education. 

Vijay Naraidoo
President of the Commission for the Rights of Older Persons of DIS-MOI

DROITS HUMAINS OCEAN INDIEN

Notice of Special General Meeting

Members are kindly invited to attend a Special General Meeting on: 
Day and Date:  Saturday 27 March 2021
Time: 10.00 to 10.30 hrs
Venue: Seat of DIS-MOI, 11, Broad Avenue,
Belle Rose
Agenda: Amendments of Rules.
N.B: Copy of Amendments are available for inspection at the office.
Please call on 466 56 73 for time of calling

 

Notice of Annual General Meeting

Day and Date: Saturday 27 March 2021
Time: 10.30 to 12.00 hrs
Venue: Seat of DIS-MOI, 11, Broad Avenue, Belle Rose

Agenda: 

1.    Welcome Address
2.    President’s Address
3.    Address of Director
4.    Reading and Approval of Minutes of Proceedings of last AGM
5.    Matters arising
6.    Treasurer’s Report
7.    Approval of Budget for 2021
8.    Appointment of Auditors
9.    Motion if any: Motions should reach the Office of the Secretariat at latest on: Monday 22 March 2021
10.    A.O.B
 

Secretary-General
22 February 2021

Vivement une Convention pour les Droits des Personnes Agées

Pourquoi une convention des droits des personnes âgées ? Depuis sa création en 2012, DIS-MOI s’est jointe à une mouvance progressiste mondiale pour l’avènement de ladite convention. Ainsi nous nous sommes accrédités auprès du Groupe de Travail à Composition Non-Limite sur le Vieillissement (Open Ended Working Group on Ageing, OEWGA) de l’ONU. Cette plateforme permet aux Etats Membres, aux organismes internationaux, aux experts  et aux ONG, entre autres, de s’exprimer sur le sujet. La 11e session de l’OEWGA se tient du 29 mars au 1 avril 2021 au siège de l’ONU à New York.

Commission Personnes Agées

Résolution de l’ONU

L’un des rappels dans le cadre de la Résolution adoptée par l’Assemblée générale le 20 décembre 2012 en référence à la Résolution 65/182 du 21 décembre 2010 l’OEWGA a été créée ‘’pour mieux protéger les droits fondamentaux des personnes âgées en examinant le cadre international qui les régit actuellement afin d’y déceler d’éventuelles lacunes et de trouver les moyens de les combler, notamment en étudiant, le cas échéant, la possibilité de mettre en œuvre d’autres instruments et d’autres mesures.’’

Déjà à compter de sa quatrième session en 2013 le OEWGA était prié d’examiner des propositions relatives à l’élaboration d’un instrument juridique international visant à promouvoir et à protéger les droits et la dignité des personnes âgées , et d’élaborer des que possible un instrument juridique international et dont il n’est pas suffisamment tenu compte dans les mécanismes en vigueur, et qui doivent donc jouir d’une meilleure protection internationale, d’où l’importance d’une convention.

personne agees
Le principe de l’éducation a vie.

Notre engagement

L’Etat Mauricien

D’abord l’Etat Mauricien. Nous nous sommes réjouis deux années de suite 2018 et 2019 sur la position de l’Etat Mauricien lors des 9e et 10e sessions, une position on ne peut plus clair. Et nous faisons un pressant appel au Gouvernement de s’assurer que ayons une forte présence à la prochaine session afin de réaffirmer la position de l’Etat Mauricien. D’une part nous nous alignons avec une majorité qui se dégage et d’autre part nous sommes  à l’avant-garde avec nos amis du continent.

Voici la déclaration de notre représentant à la 10e session que nous voulons être  réaffirmée : ‘’Nous savons tous que le Open Ended Working Group on Ageing crée par la Résolution 65/182 de l’Assemblée générale dans le but de renforcer la protection des droits humains des personnes âgées et aujourd’hui nous clôturons la 10 e session. Nous examinerons le programme de la 11e session, mais ce que je peux vous dire, c’est que, bien entendu, nous soutenons pleinement le OEWGA et convenons que nous devrions avoir un instrument qui prend en charge les droits des personnes âgées, mais le temps presse. Nous devons donc voir comment faire avancer le processus et lorsque nous examinons la Résolution 67/139 de l’Assemblée générale du 28 décembre 2012, il est demandé à  l’OEWGA de présenter une proposition contenant les principaux éléments à inclure dans un instrument juridique international. Ma délégation se demande donc si nous ne devrions pas présenter assez rapidement ces propositions et si nous ne devrions pas également envisager de créer un comité préparatoire qui finira par préparer le terrain pour une conférence intergouvernementale parce que le temps presse et que nous devons vraiment avancer et prêcher par l’exemple.’’ (Source UN TV)

Nous avons exprimé nos félicitations le Gouvernement pour cette prise de position.

Maurice

Nous l’avons écrit ici-même et ailleurs que Maurice est à l’avant-garde d’une multitude de mesures de protection et de sécurité sociale. Nous avons un ministère pour assurer la mise en place et le bon fonctionnement de systèmes mis en place. Les personnes âgées bénéficient, entre autres, de pension de vieillesse, (l’argumentation n’est pas sur le montant ici), de service médical et de transport en commun gratuits, et très important une législation. (Protection of the Elderly People Act de 2005. D’autres services s’additionnent en terme de soin tels les services à domicile, des ‘carers allowances’ pour ceux qui sont alités,  des visites médicales a domicile des centres de loisirs et des Day Care Centres. Les personnes âgées s’organisent dans leurs associations regroupées au sein du Senior Citizens Council une instance créée par l’Etat.

Il y a certes des non-respects des droits des personnes âgées, abus et violences jusqu’à entrainer la mort, d’âgisme, de malnutrition, encore que certaines vivent seules pour diverses raisons abandonnées par les proches, entre autres. Beaucoup n’ont pas l’autonomie et l’Independence, la liberté de choix, sont sujets à de la maltraitance à cause de leur patrimoine.

DIS-MOI

DIS-MOI s’exprime pour l’avènement de cette convention ‘’encouragée par l’intérêt croissant que la communauté internationale porte à la promotion et à la protection des droits et de la dignité des personnes âgées partout dans le monde, dans le cadre d’une approche globale et intégrée’’ Res. 13 février 2013.

Ainsi DIS-MOI s’engage au plan local à sensibiliser le grand public par le biais de sessions d’information  destinées aux  personnes âgées, des jeunes adultes et des jeunes de collèges. Sur le plan international nous nous engageons auprès de HelpAge International, de la Global Alliance for the Rights of Older People et de Stake Holders Aging Africa ainsi que l’International Network for the Prevention of Elder Abuse. 

Sur la plan régional une petite révolution est en marche avec l’adhésion de DIS-MOI de Madagascar au Stake Holders Ageing Africa et une collaboration avec HelpAge. Cela fait que nous menons campagne tout azimut pour que même virtuellement, COVID-19 oblige, nous participions ou nous assistions en direct sur UN TV les délibérations de la 11e session.

Notre Espoir

On s’attend à ce qu’une nouvelle convention  contienne un cadre légal pour la protection et la promotion de tous nos droits. Elle contraindra les autorités compétentes à veiller au respect de ceux-ci alors que la société civile aura le rôle de chien de garde qui lui est sien.

dis moi

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !