Live News

Villageoises : Rishon Bhadain élu président du village d’Albion

Rishon Bhadain a été elu president du village d’Albion.

Rishon Bhadain a été élu, mercredi, président du conseil de village d’Albion. Le fils de Roshi Bhadain, leader du Reform Party, a été élu en tête de liste aux élections villageoises du dimanche 22 novembre.
Ce mercredi, les nouveaux élus ont choisi leur président, vice-président ainsi que celui qui ira représenter le village d’Albion au Conseil de district de Rivière-Noire.

Rishon Bhadain ne bénéficiait toutefois pas de la majorité. L’équipe ayant obtenu le plus d’élus est le Mouvement Bien-être Albion qui a décroché quatre sièges. Reform Nou Villaz en a décroché trois. Les deux autres sièges sont revenus à Albionnais avant tout. Et c’est cette dernière formation, menée par Steeve Magdeleine, ancien président du conseil de district de Rivière-Noire et qui a terminé second dimanche, que Reform Nou Villaz prend le contrôle d’Albion.

Steeve Magdeleine a été élu conseiller de district et Joyce Broker, sortie 5e et qui a posé pour Reform Nou Villaz, est vice-présidente.

« Nous sommes quand même déçus. Nous n’avons pas eu notre mot à dire. En faisant alliance, Reform Nou Villaz contrôle la majorité, même si nous avons le plus d’élus. Mais il n’empêche que nous continuerons à faire notre travail pour le bien des habitants d’Albion. Nous ferons selon nos moyens et ferons des propositions au conseil de village en espérant qu’elles seront acceptées », dit Rowin Arnachellum, leader du Mouvement Bien-être Albion.

Les tractations vont bon train

Mercredi et jeudi, les nouveaux conseillers choisissent les présidents et vice-présidents des Village Councils ainsi que ceux qui le représenteront aux District Councils. Si dans de nombreux villages, là où il y a une majorité claire, le choix se passe sans difficulté, dans d’autres, c’est grâce à des alliances que le Conseil peut être pris. Cinq conseillers suffissent pour contrôler un village. Le 4 décembre, les conseillers de district éliront les présidents et vice-présidents de district. Et là, l’enjeu est tout autre. Ce sont les partis traditionnels qui entrent en jeu car, pour chacun d’entre eux, il s’agit de placer leurs pions à la tête de ces Collectivités locales.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !