Magazine

L’art pour les p’tits mômes - Jacques-Henri : «Develop lar dan enn manyer kot li pena limit»

Sculpture, peinture, activité créative... C’est ce que propose l’École de sculpture Bambous de Jacques-Henri. Le lieu est convivial et il y règne une atmosphère de créativité. Les enfants s’épanouissent lorsqu’ils franchissent la porte d’entrée. 

Jacques-Henri est un jeune homme qui est passionné par l’art. Son école se trouve à avenue des bricoleurs, morcellement Eau- Bonne, à Bambous. L’école de sculpture existe depuis dix-huit ans.

Il explique sa motivation. « Rezon la se sak zanfan trouv enn lespass kot li kapav exprim li a traver lar. » L’école de sculpture de Bambous propose aux enfants plusieurs activités artistiques, telles que la sculpture sur le bois, le modelage, le dessin et la peinture. 

Selon plusieurs études internationales, l’art permet de créer des liens communautaires, affectifs et sociaux. Il permet un accès à un niveau de sensibilité plus élevé. Jacques-Henri partage cet avis. Pour lui, l’art contribue au bien-être de l’enfant.

Art

« Ces activités permettent aux enfants de se sentir bien. À travers l’art, ils trouvent la sérénité. Très souvent, je constate qu’une fois que l’enfant est plongé dans son ouvrage, il est détendu et aime apprendre de nouvelles techniques artistiques. 

L’art aide à l’épanouissement d’un enfant, car il lui permet de développer la confiance en lui, la maîtrise de soi, la communication et l’esprit de partage », explique-t-il.

L’objectif de Jacques-Henri est que chaque enfant puisse se sentir bien et « develop lar dan enn manier kot li pena limit ». Ce qu’il attend de ses élèves, c’est qu’ils pratiquent l’art de manière à ce qu’ils se sentent libres, afin qu’ils puissent développer la créativité.

Le message qu’il souhaite transmettre aux parents c’est que l’art est une thérapie qui permet à l’être humain de canaliser son énergie. « Quand votre enfant joue avec de la peinture ou fait du découpage, ne le réprimandez pas. Less zot zanfan exprim zot a traver lar kar li kontribue a zot epanwisseman. »

Jacques-Henri peut être joint sur le 5982 2205. Sa page Facebook : ‘Jacques-Henri Artwork’ donne plus de détails.


Témoignages

Art

Jemery D’eau, 11 ans, petit habitant de Flic-en-Flac : « J’aime venir à l’atelier de peinture les samedis, car cela me permet d’oublier la routine de la semaine. C’est amusant de découvrir les nouvelles couleurs à travers des mélanges. Cette activité m’a changé et je suis devenu plus calme… »

Nathalie, la mère de Jemery D’eau, explique que c’est la timidité de son enfant qui l’a poussée à l’inscrire à cet atelier il y a environ deux ans. « Je voulais qu’il se développe et qu’il vainque sa timidité. Aujourd’hui, c’est un enfant épanoui et autonome. Il est créatif et a commencé à ramasser des branches sèches et du bois pour fabriquer lui-même son sapin de Noël. Je voulais qu’il développe sa créativité et c’est réussi. Avec l’encadrement de Jacques-Henri, qui n’est non seulement un professeur, mais comme un grand-frère, les p’tits mômes se développent. » 

Art

Teah Émilien, 8 ans, petite habitante de Roche-Bois : « Quelque chose me pousse à venir à l’atelier et à participer aux activités. J’ai envie d’avoir les mêmes talents que mon prof ! Je suis très à l’aise quand je dessine et j’aime cela », dit la petite remplie d’énergie.

Guillemette, la mère de Teah Émilien, infirmière, explique qu’elle a inscrit sa fille à l’atelier, il y a trois ans, pour qu’elle puisse s’épanouir. Elle voulait qu’elle découvre son potentiel. « Il y a un grand changement positif depuis qu’elle suit ces cours. Elle a réalisé plusieurs peintures et elle est devenue plus responsable, même au niveau de sa scolarité. Elle maîtrise beaucoup de principes… »

Crazy Sales