Actualités

Santé publique : grogne du personnel des hôpitaux

C’est la grogne du côté du personnel médical et paramédical des hôpitaux de l’île. Ils sont disposés à travailler, alors que le pays est sous la menace du Covid-19, mais pas au détriment de leur santé.

Après les ambulanciers de l’hôpital Dr A. G. Jeetoo, le mercredi 18 mars, cela a été au tour des General Workers et Attendants de l’hôpital Victoria de faire entendre leur voix. Ils déplorent le fait de ne pas avoir des équipements de protection personnelle et de gel hydroalcoolique, alors que le pays fait face au Covid-19 en ce moment. 

Ils ont fait un « sit-in » en signe de mécontentement. Médecins et infirmiers des autres établissements hospitaliers sont aussi montés au créneau pour faire part de leurs griefs. À l’hôpital Jawaharlal Nehru, un médecin estime que le corps médical ne dispose pas d’équipements de protection, alors qu’ils sont « on the front line ». Idem au dispensaire de Stanley et à la Chest Clinic de Port-Louis.

Une voix autorisée du ministère de la Santé assure que tous les établissements ont été pourvus en équipements selon le protocole mis en place. Des sessions de formation ont été organisées avec les responsables des différents établissements et il est de leur responsabilité de s’assurer que le personnel se familiarise à leur utilisation. Selon notre interlocuteur, chaque établissement dispose d’un stock suffisant de masque et de gants et d’équipements de protection personnelle. Mais des sources dans certains hôpitaux avancent le contraire. 

Un appel est lancé au public, afin qu’ils ne se présentent pas dans les hôpitaux pour des raisons futiles, mais uniquement pour des urgences médicales. Il est demandé au public de ne pas venir en famille à l’hôpital qui peut être un lieu où le Covid-19 se contracte.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !