Live News

Les enseignants s’inquiètent du niveau des élèves de Grade 9

L’enseignant attribue cet échec au programme d’études qui a changé et qui ne reflète pas le niveau des élèves de cet âge.

Les résultats de Grade 9, cuvée 2019, sont connus. Le constat est que bon nombre d’élèves n’ont pas obtenu la moyenne. Une situation qui est décriée par les enseignants.

C’est la dernière édition des examens de Grade 9 dans sa forme actuelle. Cette épreuve évalue les acquis des élèves à la fin d’un cycle de neuf années d’éducation de base. À partir de l’année prochaine, trois options s’offriront aux élèves du National Certificate of Education (NCE). Elles seront comme suit : les plus brillants pourront prétendre à une place dans un collège qui sera converti en académie ou rester dans leurs établissements respectifs, les autres pourront continuer dans le même collège régional et d’autres opter pour une place dans une institution du Mauritius Institute of Training and Development (MITD) afin d’obtenir un diplôme. 

En attendant ce développement, les enseignants font un triste constat de la performance des élèves de la cuvée de 2019. Le président de l’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE), Jhugdamby Bhojeparsad, est catégorique : « Les résultats ne reflètent pas le niveau d’un élève de cette classe. Cette situation est constatée non seulement dans les établissements privés mais aussi dans les collèges d’État. Ce n’est pas un plaisir pour un enseignant d’avoir de tels résultats. »

«Revoir l’emploi du temps des examens»

L’enseignant attribue cet échec au programme d’études qui a changé et qui ne reflète pas le niveau des élèves de cet âge. Il souligne que les élèves devaient prendre une douzaine de questionnaires en deux semaines. Sous le couvert de l’anonymat, un recteur explique que l’échec se situe surtout au niveau des mathématiques et des sciences. « Les élèves ont du mal à comprendre les questions posées en anglais et à donner les bonnes réponses. Au niveau de la biologie et de la physique, beaucoup de questions sont complexes. Ceux qui comprennent la logique peuvent y répondre mais pas ceux qui sont d’un niveau moyen. »  

Ally Yearoo, de l’Education Officers Union (EOU), estime que, contrairement à 2018, certains élèves ont mieux fait que d’autres. « Les questions étaient basées sur le syllabus mais, comme les années précédentes, les élèves d’un bon niveau ont mieux travaillé que ceux des collèges régionaux. Il faut revoir le calendrier des examens parce que les écoliers n’arrivent pas à réviser entre deux questionnaires. » Rappelons que les corrections se font au niveau des collèges respectifs et que les résultats sont envoyés au Mauritius Examinations Syndicate (MES) par la suite. D’ailleurs, c’est cet organisme qui planifie les examens et les questionnaires. 

Vers une crise sociale ? 

Jhugdamby Bhojeparsad insiste: «Avec les conditions qui vont changer en 2020, il est temps de s’arrêter et de voir comment faire pour aider les élèves à faire de leur mieux. Si les dispositions ne sont pas prises à temps, nous allons tout droit vers une crise sociale. L’échec d’un élève créé la frustration et l’incompréhension chez ce dernier. Il est temps que les autorités se penchent sur la question. » Cet enseignant déplore le manque de préparation, en termes de formation, des enseignants et des «spécimen papers» pour faire face aux défis du NCE. 

Un préposé du Mauritius Institute of Education (MIE) explique que les choses suivent leur cours. En effet, les enseignants sont venus en grand nombre suivre une formation d’une semaine pour comprendre les enjeux du NCE de 2020 et l’approche à adopter sur le contenu des manuels. D’ailleurs, les livres sont en cours d’impression et seront disponibles dans les librairies d’ici quelques jours. Des ‘specimen papers’, aussi en préparation, seront disponibles en janvier. 


Exercice de transfert des élèves des Grades 8 à 10 pour 2020

Les examens du secondaire terminés, les élèves reçoivent en ce moment leurs résultats de fin d’année. Certains parents souhaitent que leurs enfants fréquentent un autre collège pour les prochaines années. De ce fait, et s’ils souhaitent un transfert, le ministère de l’Éducation informe les parents qu’il y a un nombre limité de places dans quelques ‘State Secondary Schools’ pour 2020 pour les Grades de 8 à 10.

Les parents souhaitant suivre cette procédure doivent se faire connaître aux différents bureaux de la zone éducative, entre les 9 et 10 décembre. Ils peuvent également remplir le formulaire par voie électronique jusqu’au 10 décembre. 

Les bureaux concernés sont : Zone 1 : Port-Louis et le Nord, Mutual Aid Building, Port-Louis, téléphone 211 2403.  Zone 2 : Beau-Bassin, Rose-Hill et l’Est, Sir F. Herchenroder Street, Beau-Bassin 454 7090. Zone 3 : Curepipe et le Sud, route Royale, Rose-Belle (vis-à-vis du Grand-Port District Council, téléphone 627 2441.  Zone 4 : Vacoas/Phoenix, Quatre-Bornes et l’Ouest, Quatre-Bornes SSS, Baissac Avenue, Quatre-Bornes, téléphone 4681512.

Les documents à produire sont les copies et originaux suivants : acte de naissance de l’enfant, carte d’identité du parent, résultats du CPE ou du PSAC, résultats de fin d’année, factures du CEB-CWA pour les trois derniers mois au cas où le transfert est basé sur une demande de changement d’adresse et certificats médicaux pour un transfert en raison de soucis de santé. 


Les niveaux au NCE

Niveau Points 
1 85 et +
2 75 et au-dessus, mais moins de 85
3 65  et au-dessus, mais moins de 75
4 55 et au-dessus, mais moins de 65
5 45 et au-dessus, mais moins de 55
6 35 et au-dessus, mais moins de 45
7 Moins de 35

Transformation du Collège Technique St-Gabriel

college

Le collège Technique St-Gabriel, situé à Sainte-Croix, connaîtra bientôt une transformation majeure. Il sera connu comme le Lycée Technique St-Gabriel-Don Bosco. Pour ce faire, le Service Diocésain de l’Éducation catholique (SeDEC) et le Collège St-Gabriel ont signé une convention de coopération avec le rectorat de l’Académie de La Réunion, le Lycée professionnel Roches-Maigres et l’ambassade de France. La coopération avec le gouvernement français, qui date de 1970, a progressé au fil des années. Le présent accord verra des échanges réguliers entre les enseignants et les élèves des institutions concernées : formation pédagogique, évaluation des élèves, organisation des examens et développement du cursus. 

La conversion de l’institution vise à proposer une éducation technique de qualité allant jusqu’au BAC PRO. Elle pourra accueillir près d’un millier d’étudiants. Souhaitant un partenariat avec les autorités mauriciennes, les responsables souhaitent une scolarité gratuite se réaliser bientôt pour les élèves de cette institution. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !