Live News

Johnson & Johnson met fin aux ventes mondiales de poudre talc pour bébé

Crédits photo : Reuters

Johnson & Johnson (J&J) cessera de vendre de la poudre pour bébé à base de talc dans le monde entier en 2023, rapporte Reuters. Une décision annoncée jeudi le 11 août par le fabriquant qui intervient plus de deux ans après qu'elle a mis fin la vente de ce produit en Amérique. 

Publicité

« Nous avons pris la décision commerciale de passer à un portefeuille de poudre pour bébé entièrement à base d’amidon de maïs », a déclaré le fabricant, ajoutant que la poudre pour bébé à base d’amidon de maïs est déjà vendue dans plusieurs pays du monde. Ce qui signifie que la vente de poudre à base de talc sera stoppée, mais celle à base d’amidon de maïs reste en vente.

Pour rappel, la poudre pour bébé à base de talc de J&J a fait l’objet de milliers poursuites pour atteinte à la sécurité des consommateurs. La société fait face à environ 38 000 poursuites judiciaires de la part des consommateurs qui affirment que les produits de talc ont provoqué des cancers en raison de leur contamination par l'amiante, un agent cancérigène connu. 

Une enquête de l’agence Reuters en 2018 a révélé que J&J savait depuis des décennies que l'amiante, un agent cancérigène, était présente dans ses produits de talc. 

Des dossiers internes de l'entreprise, des témoignages de procès et d'autres preuves ont montré que depuis au moins 1971 jusqu'au début des années 2000, le talc brut et les poudres finies de J&J ont parfois été testés positifs pour de petites quantités d'amiante.

Or, du côté du fabriquant de médicament et de produit d’hygiène, c’est le déni.  J&J nie ces allégations en affirmant que des décennies de tests scientifiques et d'approbations réglementaires ont montré que son talc était sûr et sans amiante. 

 

  • Web Com Ltd

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !