Live News

Dernière ligne droite avant : les examens de fin d’année

Le secret pour réussir les examens est une bonne préparation.

Après la rentrée du secondaire la semaine dernière, les écoliers du primaire entament ce lundi la dernière étape de leur année scolaire. Quels sont les défis à relever et comment les affronter en donnant le meilleur de soi ? 

Révisions, lectures, gestion de son temps de sommeil et de loisirs sont à l’agenda des élèves en cette période de l’année. Aidés de leurs enseignants et parents, ils sont conscients qu’il faut tout faire pour donner le meilleur d’eux-mêmes afin d’obtenir de bons résultats à la fin de l’année. 

Après la rentrée de ce lundi, les candidats participant au Primary School Achievement Certificate (PSAC) devront passer les épreuves de science et d’histoire-géographie les 27 et 28 août respectivement. 

Il n’y a pas de secret pour réussir à ces épreuves. L’instituteur Deepak Bhaghirattee conseille de revoir les manuels mis à la disposition des enfants. « En science comme en histoire-géographie, il est essentiel que les enfants comprennent les instructions données dans les questions avant de donner les réponses. Afin de ne pas être surpris le jour de l’examen, les enfants doivent profiter de ces quelques jours pour revoir le contenu de leurs livres, se familiariser avec les images et les expériences. À ce niveau, il faut beaucoup de travail à l’oral. »

Pour sa part, l’instituteur Krishan Kurmoo soutient que les anciens questionnaires d’examens sont d’un grand secours. C’est ainsi qu’il souhaite que les enfants puissent les retravailler en tant qu’exercice.

Le travail en groupe est aussi privilégié par les instituteurs. S’interroger à tour de rôle permet à l’enfant de mieux comprendre certains aspects d’un chapitre qui a été mal compris. De plus, l’instituteur de la classe est présent pour répondre et aider les enfants. 

Pour Krishan Kurmoo, l’apport des parents est important dans la réussite des enfants. C’est ainsi qu’il insiste que ces derniers surveillent de près le travail de leurs enfants. De plus, les encourager et les motiver est nécessaire, soutient-il.

Notons que l’évaluation pour science et histoire-géographie se fait en deux temps, soit en Grade 5 et Grade 6. Ainsi, les points obtenus l’année dernière seront ajoutés à ceux de cette année. 

Au niveau des Grade 4 et 5, les écoliers ont droit à des questionnaires nationaux. Toutefois, ceux de Grade 5 passeront le modular assessment en science et histoire-géographie le 10 octobre. Les points seront comptabilisés à 50 %. 

Chaque année, des examinateurs se penchent sur le travail des candidats aux examens et font des recommandations pour que les autres puissent mieux faire. En science, ils demandent que les instituteurs encouragent leurs élèves à approfondir leur réflexion sur les concepts. Cela permet une compréhension de la matière et pas uniquement des connaissances superficielles. L’utilisation des mauvaises réponses est, selon les examinateurs, une excellente façon d’approfondir la compréhension. La pratique est à encourager, car cela permet de visualiser et de donner leurs réponses par écrit. 
En histoire-géographie, ils déconseillent que les enfants apprennent les réponses par cœur. Cela les empêche de répondre correctement aux questions. Il faut aussi encourager les candidats à répondre en anglais, puisque beaucoup utilisent des termes en français ou en Kreol Morisien dans leurs réponses. L’utilisation de l’Atlas de l’école est recommandée.

Ce dernier trimestre scolaire revêt de toute son importance. Au niveau du Service Diocésain de l'Éducation Catholique (SeDEC), l’accent est mis sur la discipline et le travail. Le Communications Officer, Clive Anseline, nous confie que les enseignants se penchent sur les résultats obtenus par les élèves au cours du deuxième trimestre pour établir un plan d’action. « Nous n’avons pas de chiffres qui nous permettent de donner le pourcentage de réussite ou d’échec pendant le dernier trimestre. Nos enseignants font leur maximum pour aider les élèves à faire de leur mieux lors des prochaines évaluations. Les élèves doivent aussi profiter de la présence de leurs profs pour demander des éclaircissements sur les chapitres qui leur semblent difficiles. » Le Grade 9 est sanctionné par un examen au niveau national. Les résultats de ces épreuves sont importants puisqu’ils permettent à l’élève de choisir les matières qu’il prendra au niveau du School Certificate dans deux ans. 


Michel Ramsamy : « Le meilleur endroit pour réviser est l’école »

Le pédagogue et vice-recteur du collège Impérial, Michel Ramsamy, est catégorique. Le lieu à privilégier pendant ce dernier trimestre reste l’école. Il conseille vivement aux élèves d’être présents pendant ces prochaines semaines et de bénéficier des conseils de leurs profs.

En tant que pédagogue, comment faut-il aborder le troisième trimestre ?
Les apprenants doivent surtout être présents à l'école. Le meilleur endroit pour faire de la révision est l'école. C’est le moment pour eux de rencontrer les éducateurs et leurs amis et travailler ensemble.

Pour certains élèves, les résultats du deuxième trimestre n’ont pas été satisfaisants. Comment s’organiser afin de réussir son année scolaire ? 
Durant les mois d’août et de septembre, ils doivent surtout rencontrer leurs profs pour leur faire part de leurs difficultés sur un plan collectif ou individuel. Les profs sont là pour aider, donc, il ne faut pas hésiter à leur parler. Il faut aussi faire beaucoup de travail écrit, comme travailler d'anciens questionnaires d'examens.

La réussite scolaire d’un élève dépend de la collaboration avec ses enseignants et ses parents. Dans la pratique, comment est-ce que cela doit-il se dérouler ?
Les parents doivent encourager l'apprenant à travailler à la maison. Il faut surtout éviter de lui faire croire qu'on n'a pas confiance en lui et le bousculer. Il faut l'accompagner et, pour lui donner du courage, rester éveillé en sa compagnie en faisant de la lecture, par exemple, pour que l'étudiant ne se sente pas isolé, esseulé. C'est important pour l'apprenant d'avoir le support moral des parents à la maison et l'apport pédagogique des professeurs à l'école.

Toute réussite passe aussi par la discipline, n’est-ce pas ?
La discipline est évidemment un aspect important de l'apprentissage. Discipline implique être à l'heure, être appliqué, travailler de manière assidue tout en faisant tous les efforts nécessaires. Être discipliné veut aussi dire se battre pour maîtriser ce qu'on n'a pas compris afin d'être fin prêt pour les examens.

Les dates importantes

3e trimestre 

Primaire : Lundi 19 août – vendredi 8 novembre
Secondaire : Lundi 12 août – jeudi 31 octobre

Primaire 

Modular Assessment
Grade 5 : 
10 octobre :
Sciences : 9h -10h
Histoire-géographie : 11h -12h

Grade 6 : 
27 août :
Sciences : 9h-10h
28 août : Histoire-géographie : 9h -10h

Examens de fin d’année 

Grade 6  
29 octobre : Français : 9h -10h45
30 octobre : Anglais : 9h -10h45
31 octobre : Langues asiatiques, arabe, Kreol Morisien : 9h -10h45
4 novembre : Mathématiques : 9h – 10h45

Candidats Privés

29 octobre : Sciences : 12h - 13h45
31 octobre :  Histoire-géographie : 12h - 13h45
13 décembre : Résultats 
20 décembre : Re-assessment dans un core subject 
27 décembre : Résultats des core-subjects 

Secondaire 

Grade 9
10 octobre :
9h à 10h45: Computer Studies/Literacy
11h30 à 12h30 : Chimie

14 octobre : 9h à 10h45 : Mathématiques
11h30 à 13h : Entrepreneurship Education

16 octobre : 9h à 10h45 : Anglais
11h30 à 12h30 : Physics

17 octobre : 9h à 10h45 : Français
11h30 à 12h30 : Biologie

21 octobre : 9h à 11h30: Visual Arts (Section A : Practical)
12h15 à 12h45 : Visual Arts (Section B : written)

SC/HSC

Les épreuves débuteront le 19 septembre pour ceux qui prendront le Food Studies en HSC. Le lendemain, le 20 septembre, ce sera ceux autour de ceux du SC de prendre part au questionnaire de Food & Nutrition.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor