Live News

Wakashio : le capitaine avait «alerté» des habitants de Pointe-d'Esny à travers une liaison radio amateur

De l'huile s'échappe du Wakashio, qui s'est échoué sur les récifs de Pointe-d'Esny le samedi 245 juillet (Photo qui circule sur les réseaux sociaux)

Depuis le samedi 25 juillet dernier, soit le jour du naufrage du Wakashio sur les récifs de Pointe-d’Esny, le capitaine avait révélé que l’eau avait commencé à pénétrer dans le navire.
C’était lors d’une conversation avec des habitants de la région, à travers une liaison radio amateur.

«I cannot move from here and I will be requiring assistance», avait déclaré le capitaine du navire.

Un élément qui n’avait pas été rapporté aux autorités mauriciennes. Onze jours après, c’est la confirmation que l’eau pénètre dans le navire.

Entre-temps, l’inquiétude grandit dans la région, surtout au sein de la communauté des pêcheurs. Certains ne cachent pas leurs craintes quant aux conséquences du déversement de carburant dans le lagon.  

Le vraquier panaméen, qui s'est échoué sur les récifs de Pointe-d’Esny samedi 25 juillet, transportait, entre autres, des marchandises et 3 900 tonnes métriques d’huile.

Jean-Luc Emile, Shehzad Jaddoo et Ruth Rajaysur

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !