Interview

Sujit Bhattacharyya, CIO de CL Educate : «L’intelligence artificielle facilite la vie, la rend plus intéressante»

Sujit Bhattacharyya

Co-fondateur et Chief Innovation Officer de CL Educate, Sujit Bhattacharyya est à Maurice pour la conférence Melting Pot 2020. Cet événement  – démarrant ce vendredi 14 février à l’hôtel Hennessy Park, Ébène – se veut être une plateforme globale qui réunit l’entier écosystème d’innovation pour une meilleure collaboration et croissance. Sujit Bhattacharyya démystifie le concept d’intelligence artificielle et parle de ses avantages dans la durée.

À la conférence Melting Pot 2020, vous serez le principal formateur pour la séance dédiée à l’intelligence artificielle et d’apprentissage machine (Artificial Intelligence – Machine Learning). Quelle est votre définition de ces deux termes ?
L’intelligence artificielle est un concept. C’est un vaste effort de l’être humain afin que les machines puissent exécuter des tâches que l’homme peut faire. L’apprentissage machine est un segment très spécifique de l’intelligence artificielle où l’on utilise des algorithmes, conçus à partir des données, pour formuler des prévisions. Ainsi, ce mécanisme donne l’impression d’effectuer des gestes propres à l’homme, tels que la reconnaissance d’une voix. Autre exemple est la reconnaissance faciale par un smartphone, où l’appareil détermine si c’est vous ou quelqu’un d’autre.

Comment comptez-vous intégrer ce concept et CES définitions lors de la séance qui y est consacrée ?
La façon dont nous avons agencé l’atelier de travail est unique. Au cours d’une partie de l’atelier, nous parlerons d’intelligence artificielle, d’apprentissage machine, de ce que font les compagnies à travers le monde et quelleS sont les stratégies prenant forme. Ensuite, nous démystifions l’apprentissage machine pour tout le monde. Nous leur permettrons de découvrir ce que fait sur une base quotidienne un ingénieur en apprentissage machine. Pendant 70% du temps que durera l’atelier, j’assumerai le rôle de cet ingénieur. Nous résoudrons les problèmes d’affaires les uns après les autres. Nous utiliserons des exemples relatifs à la santé ou l’immobilier afin de démontrer comment l’apprentissage machine peut aider dans les affaires.

Est-ce qu’on devrait avoir peur de l’intelligence artificielle à un point qu’on craindrait la montée des robots intelligents et ces derniers prenant le contrôle du monde ?
Cet énoncé n’est pas vrai. Il prendrait des centaines d’années afin que les algorithmes puissent se hisser au niveau de l’intelligence humaine. L’intelligence artificielle dont nous témoignons aujourd’hui est ce qu’on appelle l’intelligence artificielle étroite. Cela signifie, par exemple, que Google Maps pourra prédire combien de temps il vous faudra pour rouler de l’aéroport à votre hôtel. (…) L’intelligence humaine est très vaste. Donc, ce concept de robots prenant le contrôle est très futuriste. (…) L’intelligence artificielle nous facilite la vie, l’améliore, la rend plus intéressante. Voyez comment opèrent les smartphones. Nous sommes arrivés à un moment où nous devons profiter des bienfaits de l’intelligence artificielle sans réellement se soucier comment elle pourrait devenir dangereuse.

Dans la finance – banques, agences de courtage – l’analyse de données se doit d’être rapide et fiable. Avec cette sophistication, n’assisterons-nous pas à des pertes d’emplois en faveur des serveurs, codes avancés pour traiter des dossiers, entre autres ?
C’est un phénomène similaire à l’avènement de l’ordinateur où beaucoup de tâches ont été automatisées. Ainsi, cela donne l’impression que certains sont mis de côté parce que les ordinateurs et algorithmes font mieux le travail imparti. Mais ce changement dans la société a toujours été productif. Il libère beaucoup de temps et d’énergie. De nouveaux jobs sont créés. De nouvelles opportunités se matérialisent. (…)

Certainement, une catégorie d’emplois sera plus automatisée que d’autres. Il aura un impact. Ceci étant dit, dans l’ensemble, la société aura plus à gagner. Ces gains – tels que les découvertes pharmaceutiques et les innovations – seront supérieurs aux pertes. (…)

Sur votre page LinkedIn, vous dites que vous vous intéressez à la musique, la guitare acoustique, le tennis, le bridge et le yoga. Est-ce que vous avez déjà mis en application l’intelligence artificielle à vos passe-temps ? 
Je joue au bridge sur mon cellulaire en utilisant un algorithme d’intelligence artificielle. Je n’ai pas besoin d’autres participants. Je joue contre des robots.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !