Live News

Réseaux sociaux et messageries : comment reconnaître une «fake news»

Les « fake news » se répandent comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux et les applications de messagerie comme WhatsApp. Il existe pourtant des manières simples et efficaces de s’assurer qu’une information est authentique.

Si vous utilisez l’application mobile de messagerie WhatsApp, vous avez certainement déjà reçu des fake news et peut-être même que vous en avez déjà partagé. Récemment, par exemple, un message a refait parler de lui à Maurice. Il avait comme titre Mauritius ICTA News. Le message indiquait que de nouveaux règlements entraient en vigueur concernant le contrôle des services de messagerie et des réseaux sociaux. Il affirmait que tous les messages et appels étaient enregistrés et sauvegardés par les autorités. Il s’agit en fait d’un message qui circule sur WhatsApp et les réseaux sociaux à travers le monde depuis au moins 2019. Il existe des astuces simples pour vérifier en ligne qu’une information est authentique ou pas. 

icta

WhatsApp

Si vous recevez une information par WhatsApp, vous pouvez la ‘copy paste’ sur le moteur de recherche internet de votre smartphone, comme Google par exemple, puis lancer une recherche. Si l’information est reprise par des médias reconnus comme le Défi Media Group, elle est authentique. Sinon, c’est certainement une fausse nouvelle. Si cette fake news est déjà connue, vous pouvez trouver des articles qui justement la défont.

Cassez la chaîne de transmission

La meilleure manière de lutter contre les fausses nouvelles est de ne pas partager systématiquement les informations reçues ou lues en ligne. Effectuez l’une des recherches détaillées plus bas afin de vous assurer de son authenticité. S’il s’avère qu’il s’agit d’une « fake news », ne la partagez pas et éventuellement signalez-le à la personne qui l’a publiée ou vous l’a envoyée. Gardez en tête qu’une fausse information peut nuire à la réputation de quelqu’un, voire à sa sécurité.  

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, notamment Facebook, regorgent de fausses informations. N’importe qui peut écrire une fake news et l’accompagner d’une photo. Avec le même principe que pour un message sur WhatsApp, une simple recherche sur Internet permet souvent de démêler le vrai du faux. Une information publiée sur une page ou par un profil inconnu ou réputé pour son manque de fiabilité doit être prise avec des pincettes. C’est également le cas si le texte contient des fautes d’orthographe et de grammaire.

Photos

Il est aussi possible de vérifier si une photo a effectivement été prise dans le contexte indiqué dans sa légende. Prenons l’exemple d’une photo d’émeute avec, en légende : « Des violences éclatent actuellement à Port-Louis ». Téléchargez la photo, de préférence sur un ordinateur, puis rendez-vous sur le site internet de Google Images. Cliquez sur l’icone en forme d’appareil photo dans la barre de recherche. Une fenêtre va s’ouvrir. Sélectionnez la photo dans vos fichiers et cliquez sur Open. Vous pouvez aussi taper ou copier le lien de la photo sur Internet si vous l’avez. Google va alors rechercher si la photo a déjà été mise en ligne. Si c’est le cas, le moteur de recherche va vous proposer les publications dans lesquelles elle apparaît. Cela vous permettra de savoir dans quel contexte elle a réellement été prise.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !