Polémique autour d’un message de la présidente

Ameenah Gurib-Fakim

Peu après 22 heures jeudi, la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, a réagi sur Facebook. Elle affirme qu’elle n’a jamais fait de déclaration à Radio Plus, selon laquelle elle ne démissionnerait pas et qu’elle laissait le gouvernement instituer un tribunal pour la destituer si elle est trouvée coupable. Ameenah Gurib-Fakim n’a pas fait de déclaration officielle mais elle a voulu, par l’intermédiaire d’un tiers, transmettre ce message.

Au niveau de Radio Plus, Nawaz Noorbux, directeur de l’information, affirme que c’est le message qu’elle a envoyé à un journaliste du groupe.

36 660 internautes ont lu l’article

À 23 h 30, cet article avait atteint (reached) 36 660 internautes sur la page Facebook du Défi Media Group. Il avait été partagé 31 fois. À la même heure, 629 Facebookers avaient réagi à l’article. Et 541 d’entre eux ont aimé l’article. Cinquante internautes ont eu un fou rire après avoir vu l’article. Ils ont cliqué sur le « smiley ha ha ». Trente-huit internautes ont cliqué sur le « smiley angry ». L’article avait aussi suscité 137 commentaires à 23 h 30.