Live News

Nominations dans les organismes parapublics : la MRA Staff Union interpelle l’Icac

«La Mauritius Revenue Authority ne respecte pas son code d’éthique», affirme Narendranath Gopee, président de la Fédération des syndicats du service civil. Face à la presse ce mercredi 12 juillet, la Mauritius Revenue Authority (MRA) Staff Union a interpelé l’Independent Commission against Corruption (Icac) car elle veut savoir ce qui s’est passé après une correspondance dénonçant le fait que de hauts cadres d’organismes parapublics avaient été confirmés à leur poste après six mois seulement.

Narendranath Gopee explique que ces confirmations vont à l’encontre des conditions de service de la MRA, d’autant plus que plusieurs employés attendent toujours leur lettre de confirmation après plus d’un an en poste. Le syndicat compte écrire à la commission anticorruption pour réclamer plus de transparence dans cette affaire. 

«La MRA va à l’encontre de son code d’éthique car les officiers qui travaillent depuis plus d’un an attendent toujours leur lettre de confirmation. Nous allons écrire à l’Icac pour demander ‘where matters stand’. Nous attendons depuis six mois et nous estimons qu’il y a cover-up dans cette affaire», a lancé le syndicaliste.

 

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !