Live News

Le HSC en poche : les opportunités d’études supérieures à Maurice 

L’Université de Maurice accueillera 3 500 nouveaux étudiants.

Sur les 7 866 élèves qui se sont présentés aux examens du Higher School Certificate (HSC) pour la cuvée 2020-2021, 7 079 ont décroché le précieux sésame.  Si certains vont se tourner vers le marché du travail, d’autres chercheront à poursuivre leurs études. Quid des possibilités à l’île Maurice ?

Étudier à Maurice ou sous d’autres cieux est le choix qui se présente devant les élèves qui ont complété leur HSC. Avec le changement dans le calendrier scolaire, certains d’entre eux se trouvent déjà dans des universités étrangères. Toutefois, avec la dépréciation de la roupie, les cours sont coûteux. Cette situation requiert une réflexion particulière avant la décision finale. 

Les étudiants qui restent à Maurice ont le choix entre :

  • Quatre universités publiques : University of Mauritius (UoM), University of Technology, Mauritius (UTM), Open University of Mauritius (OUM) et l’université des Mascareignes (UdM). 
     
  • Six institutions publiques : Mauritius Institute of Education (MIE), Rabindranath Tagore Institute (RTI), Mahatma Gandhi Institue (MGI), Mauritius Institute of Training and Development (MITD), sous l’égide du ministère de l’Éducation; Mauritius Institute of Health (MIH) sous l’égide du ministère de la Santé et du Bien-Être et le Fashion and Design Institute (FDI) sous l’égide du ministère du Développement industriel, des PME et des Coopératives (Division industrielle).
     
  • 44 institutions privées sont dûment enregistrées auprès de la Higher Education Commission  (HEC).

Universités privées

Rushmore Business School

Parmi les universités privées, on retrouve la Rushmore Business School. Son directeur, le Dr Nittin Essoo explique que l’institution a noué des partenariats stratégiques avec de prestigieuses institutions et universités britanniques. Le but est d’offrir aux étudiants, une gamme de programmes de qualité. « Le diplôme anglophone remis après le cursus est reconnu au niveau international. Ainsi, l’élève  peut poursuivre ses études ou faire carrière à l’étranger sans aucun souci. Ces partenariats nous permettent d’offrir la possibilité à nos étudiants de commencer certains cours à Maurice et les compléter en Angleterre ou suivre un semestre à l’étranger », indique-t-il.

Polytechnic Mauritius Limited

Yamal Matabudul est le Chief Executive Officer (CEO) de Polytechnic Mauritius Limited (PML). « En intégrant notre institution, l’élève choisit une filière de spécialisation qui va faire de lui un futur acteur économique selon les besoins des employeurs du secteur privé et public, non seulement à Maurice, mais aussi dans la région ». Les diplômes offerts sont accrédités par divers partenaires internationaux de renom : Hotel and Tourism Management Institute (HTMi) en Suisse, La Trobe University en Australie, UniKL et University Malaysia of Computer Science & Engineering (Unimy) situés tous deux en Malaisie, Amity International, McMaster University au Canada. « Cela permet à l’étudiant de contempler l’avenir avec des possibilités de choix de Top Up à l’international, mais aussi à Maurice.  Nous avons des accords avec l’université de Maurice et l’université de Technologie. Ainsi, nos élèves peuvent progresser dans leur parcours d’études, gravir les échelons et être en phase avec les demandes constantes de l’industrie ». 

Charles Telfair Campus

Dr Jeremy Charoux, directeur exécutif du Campus de Charles Telfair (CTC), explique que dans l’institut, les étudiants ont droit à une attention personnalisée. « Cette approche est d’ailleurs visible à tous les niveaux. Que les études se portent sur un diplôme de Curtin ou australien TAFE, les élèves sont sûrs d’obtenir une éducation mondialement reconnue », fait-il remarquer.

La plupart du personnel académique est titulaire d'un doctorat. Les professeurs sont experts dans leurs domaines d'enseignement respectifs. Les cours sont axés selon la demande du marché afin de permettre aux étudiants de trouver un travail.

Middlesex University Mauritius

Selon, la Professeure, Mari Jansen Van Rensburg, directrice du Campus, les programmes proposés sont alignés sur les exigences du marché et selon les dernières recherches. « Notre personnel académique s'appuie sur leur expérience et leurs qualifications internationales pour améliorer le mode d'apprentissage ». L’institut offre une éducation britannique de qualité et des qualifications reconnues internationalement.

AMITY Mauritius

Désormais installé sur le campus d’Uniciti, AMITY Mauritius offre aux étudiants une expérience de formation et un cadre de vie enrichissant et interactif.  

« Notre relocalisation sur le campus d’Uniciti, à Pierrefonds, a pour but d’offrir aux étudiants un univers encore plus propice à la réalisation de leurs projets d’études et, plus tard, de leur ambition professionnelle. Nous offrons un campus de pointe avec des équipements dernier cri et une architecture de paysage moderne. Une attention  particulière a été accordée aux espaces verts. Cette implantation s’inscrit dans la logique de la poursuite de notre mission : proposer un enseignement supérieur de classe mondiale en fournissant un environnement d'apprentissage et un système de valeurs les plus attractifs possibles », précise le vice-chancelier, le Prof. Kiran Bhujun. 

Après un séjour chez AMITY, le voyage ne s’arrête pas pour autant. En effet, l’association d’anciens élèves permet de garder un certain contact au-delà du parcours universitaire, voire aspirer à bénéficier d’un appui dans le cadre de leurs projets. 

Instance régulatrice 

Le Higher Education Commission (HEC), en vertu de la Higher Education Act 2017, enregistre les établissements d'enseignement supérieur privés et accrédite leurs programmes. Ce processus garantit que ces établissements disposent des logistiques nécessaires pour offrir leurs programmes dans un environnement propice. L'accréditation est effectuée pour confirmer que le programme satisfait les critères ou normes minimaux pour qu'il soit offert pour une durée déterminée. Le HEC a également mis en place un système pour déterminer la reconnaissance des qualifications.
De plus, la Commission publie régulièrement sur son site web,  www.hec.mu une liste complète des institutions privées avec leurs programmes accrédités. Cela sert de guide aux étudiants.  Les institutions font leurs propres publicités. 

De son côté, le gouvernement a pris certaines mesures pour encourager les jeunes et les moins jeunes à poursuivre leurs études à Maurice. Il y a notamment le Free Tertiary Education Scheme (FTES) qui permet au titulaire d’un HSC or A Level d’étudier afin de les permettre de décrocher pour la première fois un certificat, un diplôme ou une licence. Pour en bénéficier, il faut étudier dans l'un des établissements publics. Les frais de scolarité sont gratuits et il faut juste régler les frais administratifs applicables.

En chiffres

La population estudiantine au tertiaire en 2020 s'élevait à 48 568. Parmi, 41 451 (85 %) entreprennent leurs études localement. 

Au niveau des étudiants étrangers à Maurice, on a dénombré  2 782 en 2020. 2 427 d’entre eux sont inscrits dans des institutions privées et 355 dans les institutions publiques.
Au niveau des étudiants étrangers à Maurice, on a dénombré  2 782 en 2020. 2 427 d’entre eux sont inscrits dans des institutions privées et 355 dans les institutions publiques. 

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !