Live News

Tel père telle fille : Eilayah Moos sur la route du trail 

Depuis l’âge de 5 ans, elle passe trois fois par semaine au Gymkhana Club de Vacoas.
Sameer Moos entraîne un groupe de coureurs de fond.
Sameer Moos entraîne un groupe de coureurs de fond.

À 7 ans, Eilayah partage une passion commune avec son père : le sport. Ce dernier, athlète national, habitué des podiums en tant que coureur de fond, a commencé à l’initier au trail. La fillette s’est ainsi découvert une nouvelle passion. Zoom sur cette activité fun à effectuer en famille. 

Chez la famille Moos, à Vacoas, on parle le langage du sport. Ici, pas le temps de passer des heures entières devant les écrans, peu importe l’âge que l’on a. Comme toutes les petites filles de son âge, Eilayah regarde un peu la télé, elle a ses habitudes, mais n’y consacre pas tout son temps. Elle déborde d’énergie. 

Dès son plus jeune âge, Eilayah Moos a été orientée et encouragée à s’adonner à des activités sportives. Depuis l’âge de 5 ans, elle passe trois fois par semaine au Gymkhana Club de Vacoas. Elle fait partie d’un club d’athlétisme. Avec d’autres enfants de sa catégorie, elle y apprend les bienfaits du sport, pratique la course à pied. Et elle aime ça. Elle aime aussi jouer au volley, au foot... 

Cette passion pour le sport, elle la tient de son père, Sameer Moos. Ce dernier est éducateur sportif au collège St Andrew’s, entraîneur d’un groupe de trail et aussi athlète de haut niveau, classé parmi les 10 meilleurs coureurs de fond à Maurice. Il a brillé à plusieurs reprises sur la scène sportive et a décidé de partager son amour pour le sport avec d’autres jeunes. 

Le trail permet de découvrir de nouveaux paysages.
Le trail permet de découvrir de nouveaux paysages.

Son rêve pour sa fille est qu’elle devienne une grande athlète. Sameer Moos précise cependant ne pas lui mettre la pression. « Il ne faut pas forcer les enfants, mais si vous ne les initiez pas au sport, il ne faut pas non plus s’attendre à ce qu’ils aient forcément envie de le faire d’eux-mêmes », dit-il.

Selon lui, leur faire découvrir divers sports est une bonne chose. « Par la suite, ils auront l’occasion de choisir le sport qui leur convient et de se perfectionner. » 

Il en rêvait et depuis quelque temps, Eilayah l’accompagne pour des petits parcours de trail. « Le trail, c’est aussi une occasion de découvrir des lieux magnifiques de son pays. Quand on y va en famille, c’est encore plus fun. Je passe un très bon moment quand ma femme et ma fille veulent bien m’accompagner. » 

Eilayah, lors de son premier trail.
Eilayah, lors de son premier trail.

Mis à part les bénéfices pour la santé, Sameer Moos estime que cela aide à renforcer les liens familiaux. De plus, pas la peine de ne faire que des longs parcours. « Il a plusieurs catégories, que ce soit pour le fun ou pour les compétitions et les enfants peuvent effectivement y participer », précise-t-il.

Ainsi, pour Eilayah Moos, c’est une nouvelle aventure qui vient de commencer. Si, pour le moment, elle est allée uniquement à des sorties privées avec son papa, elle se prépare à participer à d’autres trails, soit des parcours de 4 à 5 km. 

Retenez bien son nom, Mademoiselle Eilayah est une athlète qui suscitera chez nous, dans pas trop longtemps, des émotions fortes. Go go go, girl ! 

Pour le trail, il vous faudra : 

  • De bonnes chaussures de marche tous sols. 
  • Un Camel bag (pour s’approvisionner en eau). 
  • Une tenue de sport. 

Quelques conseils :  

  • Avoir une alimentation saine et équilibrée dès le plus jeune âge pour rester en bonne santé et apprendre à bien se nourrir.
  • Commencer petit à petit à faire du sport et ne pas faire une activité intense subitement. 
  • Ne pas oublier que les enfants sont là avant tout pour s’amuser. Il ne faut pas enlever le fun en mettant trop la pression. 
  • Les parents doivent savoir quand ralentir le rythme pour que les enfants puissent bien suivre. 
  • Récompenser les enfants avec des petits mots gentils pour les efforts accomplis. 
  • Organiser des événements en famille. 
  • Les encourager à rencontrer d’autres traileurs, à socialiser. 
  • Leur dire de prendre le temps d’observer ce qu’il y a autour d’eux. 
  • Leur apprendre à respecter le lieu, à ne pas polluer. 
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !