Live News

School certificate - Matières scientifiques : l’introduction de la partie pratique à l’étude

Les matières scientifiques n’intéressent pas vraiment les élèves. Le nombre d’élèves participant aux examens du School Certificate et du Higher School Certificate est comparativement le même qu’en 2018, malgré les efforts des autorités. Une proposition d’introduire la partie pratique est à l’étude. 

Le ministère de l’Éducation souhaite voir un plus grand nombre d’élèves prendre part aux matières scientifiques. Les responsables sont d’avis que l’étude des sciences offre plus de perpectives d’emploi. 

Ally Yearoo, représentant syndical et enseignant de physique dans un collège d’État, souligne que le pourcentage de réussite au niveau du Higher School Certificate (HSC)  est comparable aux années précédentes. Selon lui, il faudrait encourager davantage les élèves à choisir cette filière. « Afin d’inciter les élèves à choisir les sciences, il faut qu’ils puissent faire plus de travaux pratiques. Cependant, cela n’est pas toujours possible en raison du ratio élève – enseignant dans une salle de classe. »

L’enseignant, qui compte une vingtaine d’années de service dans l’enseignement, fait certaines propositions pour améliorer ce secteur. « Pour les classes de plus de 20 élèves au niveau des Grades 7 à 9, un enseignant de soutien sera un avantage. Sa présence aidera les élèves pour les travaux pratiques. Malheureusement, le programme d’études étant volumineux, le nombre de périodes pour les matières scientifiques que sont la chimie, la physique et la biologie, ne suffit pas. »

Réintroduction de « alternative to practical » à l’étude

Les responsables du ministère de l’Éducation veulent que les élèves s’intéressent davantage à la filière scientifique. Des discussions sont en cours pour introduire les examens pratiques pour les élèves du School Certificate (SC).  

Rappelons que le « alternative to practical »  était déjà offerte dans le passé. Cependant, il y a eu certains problèmes de tricheries, a indiqué Suren Bissoondoyal, qui était dans le domaine à l’époque. « Il y avait des problèmes dans certains collèges, mais qui ont été vite résolus. Si ces problèmes se répètent, le Mauritius Examinations Syndicate (MES) saura comment s’en occuper. » En revanche, selon nos informations, il nous revient que l’organisme n’a pas le personnel formé ni les équipements voulus pour veiller au bon déroulement de cet examen.   

Pour Suren Bissoondoyal, l’introduction du « alternative to practical » sera un avantage pour les élèves. Il soutient que les élèves pourront mieux travailler dans les matières scientifiques. « Si les examens pratiques sont introduits, la matière sera sous la responsabilité de Cambridge. Le personnel sait comment le faire… »

Notre interlocuteur affirme également que contrairement aux années précédentes, la situation s’est bien améliorée. « Le niveau des collèges s’est bien amélioré en termes d’équipements parce que tous les collèges reçoivent des subsides du gouvernement. Si l’investissement se fait au niveau des laboratoires, cela va marcher. »

Rajiv Gandhi Science Centre : Encourager l’étude de la science

Le rôle du Rajiv Gandhi Science Centre est de promouvoir l’étude et l’intérêt des matières scientifiques chez les étudiants et le public en général. Le directeur du centre, le Dr. Aman Kumar Maulloo, insiste qu’à travers les activités et les ateliers de travail qui sont organisés au centre de Bell-Village et partout ailleurs, il est primordial d’encourager cette étude. « En ce qui concerne l’introduction de cette matière, c’est une bonne initiative. Nous allons tout faire pour que l’« alternative to practical » puisse se faire à l’avantage des élèves. »

Leela Devi-Dookun-Luchoomun : «Cela viendra»

La vice-Première ministre et ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun Luchoomun  est confiante quant à la réintroduction des examens pratiques au niveau du SC. « Nous sommes en train de travailler sur la réintroduction des examens pratiques au niveau du School Certificate. Il y a un comité, composé du Mauritius Examinations Syndicate (MES), qui travaille dessus. Cela viendra, pas tout de suite, mais cela viendra. » 

info

 

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !