Live News

Rodrigues : l’objet volant ayant contraint un avion d’Air Mauritius à rebrousser chemin identifié

Photomontage. L’appareil d’Air Mauritius a dû retourner à l’aéroport de Plaisance en toute urgence. C’est un ballon-sonde de Google qui a forcé l’appareil à rebrousser chemin Photomontage. L’appareil d’Air Mauritius a dû retourner à l’aéroport de Plaisance en toute urgence. C’est un ballon-sonde de Google qui a forcé l’appareil à rebrousser chemin

L’objet volant qui a contraint le premier vol de rapatriement des rodriguais à rebrousser chemin dimanche a finalement été identifié. Il s’agit d’un ballon-sonde de Google, a confirmé Simon Pierre Roussety, Commissaire de la Santé à Rodrigues. Il affirme que ce ballon-sonde faisant partie du projet Loon de Google se trouvait dans la zone aéroportuaire à Plaine-Corail. Ce projet vise à améliorer l’accès à Internet dans les régions les plus isolées.

La présence de l’objet volant représentait un réel danger, ce qui a poussé le pilote d’Air Mauritius à rebrousser chemin, explique Simon Pierre Roussety. L’ATR-72 a dû retourner à Plaisance dimanche après-midi. Ce n’est qu’en fin d’après-midi que l’appareil a pu de nouveau décoller.

Les 68 passagers faisant partie de ce vol de rapatriement ont finalement pu atterrir à Plaine-Corail dimanche soir sains et saufs. Ils ont été placés en quarantaine à l’hôtel Flamboyant à Port Mathurin et devront y rester pendant une semaine, indique Simon Pierre Roussety.

Ces passagers font partie des 443 personnes bloquées à Maurice depuis le confinement.

Cette affaire sera évoquée lors du High Powered Committee sur la Covid-19 ce lundi, affirme le Commissaire de la Santé.

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !