Actualités

Relations Maurice/Madagascar : trois accords pour renforcer les liens

« Ensemble Maurice et Madagascar avancent main dans la main » « Ensemble Maurice et Madagascar avancent main dans la main »

Trois accords ont été paraphés par Maurice et Madagascar, par le Premier ministre Pravind Jugnauth, et le président malgache, Andry Rajoelina, hier. Ils ont échangé des protocoles d’accord au Receptorium de l’Assemblée nationale.

Les secteurs du tourisme, de l’enseignement supérieur et de la pêche. Tels sont les trois principaux accords ratifiés entre les deux îles. Le Premier ministre Pravind Jugnauth a dévoilé à la presse la teneur de ces accords. D’emblée, le chef du gouvernement a remercié Madagascar pour le soutien apporté à Maurice dans sa lutte pour recouvrer sa souveraineté sur l’archipel des Chagos. Le premier secteur à la table des négociations demeure le tourisme. Pravind Jugnauth a annoncé un vol hebdomadaire supplémentaire d’Air Mauritius vers Antananarivo. Ce qui porte le nombre à sept.

La thématique de la mobilité entre les deux îles a aussi été débattue. Le Premier ministre et le chef de l’État malgache se sont engagés à trouver un accord concerté pour l’octroi de visas et l’emploi de leurs ressortissants expatriés. Les deux pays se sont engagés à faciliter le commerce entre la Grande Ile et Maurice. Pravind Jugnauth a souligné que Maurice est  à la disposition du gouvernement malgache pour la mise en place de procédures pour améliorer le climat des affaires.

Enseignement supérieur : plus de bourses seront offertes aux étudiants malgaches qui compléteront leurs études sur le sol mauricien. Un autre accord porte sur l’entraide judiciaire et un échange d’informations dans le cadre des enquêtes. Pravind Jugnauth a souligné que les deux îles souhaitent renforcer la lutte contre le trafic de drogue et les crimes transfrontaliers.

Le Premier ministre mauricien a rappelé, en conclusion, qu’« ensemble Maurice et Madagascar avancent main dans la main vers un avenir meilleur et prospère. »


Épidémie de la rougeole : Maurice offre Rs 3,5 millions à Madagascar

Le pays ne peut rester insensible face à la situation prévalant dans la Grande île. C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre Pravind Jugnauth, après une session de travail avec le président malgache Andry Rajoelina. Le chef du gouvernement mauricien a annoncé un don de 100 000 dollars américains (Rs 3,5 millions) à Madagascar, pour aider à endiguer l’épidémie de rougeole « Maurice ne peut rester insensible face à la situation qui prévaut  à Madagascar concernant la santé publique, plus particulièrement face à l’épidémie de rougeole. C’est en guise de solidarité que nous faisons ce don à la République de Madagascar», a affirmé le Premier ministre mauricien. Selon les dernières estimations de l’Organisation mondiale de la Santé,  la rougeole, qui sévit à Madagascar depuis 2018, a tué 926 personnes. De septembre 2018 à février 2019, 82 905 Malgaches sont touchés par cette épidémie. Un responsable du bureau de l’OMS à Madagascar avait annoncé que l’île devait trouver 11 millions de dollars pour assurer une bonne campagne de vaccination et de soins.


Andry Rajoelina : « Les industriels mauriciens pourront disposer de 80 hectares de terre à Madagascar »

Lors de son discours, le président Andry Rajoelina a annoncé que « Madagascar ambitionne de redevenir le grenier de l’océan Indien. Les produits agricoles malgaches pourront être exportés pour approvisionner Maurice. » Il a avancé que « Madagascar pourra fournir les 50 000 tonnes de maïs que Maurice importe chaque année » en ajoutant « pourquoi aller chercher plus loin ce qu’on peut trouver juste à côté. »

Le président malgache a souligné qu’en ce qui concerne le projet de parc industriel à Madagascar, les entrepreneurs mauriciens sont les bienvenus pour investir sur place. Selon lui, les investisseurs mauriciens ont déjà montré un intérêt certain pour ce projet.

Le parc industriel sera construit sur quelque 600 hectares, dont 80 hectares seront réservés aux entrepreneurs mauriciens pour l’industrie textile. Par ailleurs, le président malgache a souhaité que plus de touristes visitent la Grande Ile. Et que le nombre de 300 000 visiteurs annuels puisse passer, d’ici cinq ans, à 800 000.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective