Live News

Examens nationaux de Grade 9 : même épreuve pour les recalés du PSAC et les élèves du mainstream

Rajendra Sewpersadsing et Brian Pitchen Rajendra Sewpersadsing et Brian Pitchen estiment que les élèves de l’Extended Programme devraient avoir un cursus différent.

La dernière édition de la Government Gazette en date du 29 décembre 2018 fait état des conditions relatives au National Certificate of Education de 2020. Ce qui retient surtout l’attention c’est qu’il y aura, à partir de 2021, un seul questionnaire pour les élèves de Grade 9, qu’ils soient dans le mainstream ou dans l’Extended Programme.

« C’est une grave erreur de donner aux enfants inscrits à l’Extended Programme le même questionnaire que ceux qui sont dans le mainstream. Tous vont échouer. » C’est le constat de Rajendra Sewpersadsing, ancien inspecteur du Prevoc qui a pris sa retraite à la fin de l’année dernière. Il réagit à l’annonce faite par le ministère de l’Éducation dans la dernière édition de la Government Gazette. « Students at the end of Grade 9 from regular and extended  programmes (as from year 2021) shall take the same assessment paper in each compulsory and optional core subject », est-il stipulé.

Cette évaluation fait partie de la réforme éducative. Elle est destinée aux élèves ayant complété la Nine Year Continuous Basic Education, donc à la fin du Grade 9. Ceux ayant échoué aux examens du Primary School Achievement Certificate (PSAC) après six ans au primaire passent, depuis 2018, dans l’Extended Programme. Contrairement à ceux ayant réussi à ces épreuves qui ont trois ans pour arriver en Grade 9, ils ont, eux, quatre années pour le faire. La première année est appelée la Foundation Year. Elle comprend une remise à niveau des élèves concernés.

Toutefois, les enseignants n’approuvent pas l’idée que tous les élèves aient le même questionnaire à la fin de Grade 9, soit le National Certificate of Education. À l’instar de Brian Pitchen, qui exerce depuis plusieurs années dans ce domaine. « Les élèves qui sont inscrits à l’Extended Programme sont ceux qui ont échoué aux examens du PSAC. En leur donnant le même questionnaire que ceux qui ont réussi à ces examens, cela revient à les conduire à l’abattoir. Nous ne rendons pas service à ces enfants même en leur donnant le questionnaire après quatre ans au secondaire et trois années aux autres… »

Il fait ressortir que lors des examens de Grade 9 de l’année dernière, les élèves du mainstream avaient mis en avant les difficultés qu’ils ont rencontrées à terminer leurs questionnaires. Il dit ne pas comprendre cette prise de décision, alors que les toutes conditions ne sont pas réunies.

Les deux professionnels estiment que les élèves qui sont inscrits à l’Extended Programme auraient dû avoir un cursus différent. « Le gros problème des élèves c’est qu’ils ne savent lire ni l’anglais ni le français. Ils auront donc des difficultés à répondre aux questions », souligne Rajendra Sewpersadsing. Il ajoute que les élèves qui n’arrivent pas à suivre en classe sont souvent ceux qui font preuve d’indiscipline.

Niveau des élèves

Brian Pitchen prend l’exemple des résultats des enfants de l’Extended Programme. Il confie que presque tous ont obtenu les mêmes résultats, soit 24 unités. Cela équivaut à six unités par matière, donc moins de 30 points. L’inspecteur à la retraite ajoute que ces enfants sont distraits et ne peuvent pas rester concentrés longtemps. Il est donc difficile, selon lui, pour l’enseignant de dispenser les cours dans ces conditions, qui plus est avec un programme d’études déjà compliqué.

« Les élèves de l’Extended  Programme ont besoin d’un cursus différent. Il faut une autre méthodologie et adopter une autre approche avec eux. Pour connaître leur niveau, les autorités doivent penser à un autre type d’évaluation et non à une semblable à celle appliquée au mainstream », insiste Brian Pitchen. Rajendra Sewpersadsing est, lui, d’avis qu’il faut davantage de sessions de travaux pratiques et d’oral.


Ce qu’il faut retenir du National Certificate of Education

  • Le National Certificate of Education permet de connaître le niveau des élèves après neuf années d’études.
  • Le questionnaire préparé par le Mauritius Examinations Syndicate (MES) sera le même pour tous les élèves à partir de 2021. Son contenu vise à permettre au candidat d’acquérir la base à cette étape de ses études.
  • En fonction du programme d’études, les formations dispensées par le Mauritius Institute of Education (MIE) pour les enseignants de l’Extended Programme se poursuivront sur une base régulière. Les facilitateurs affectés à ces classes sont conviés à un atelier de travail ce mercredi 9 janvier 2019 au siège du MIE.
  • Le National Certificate of Education est ouvert aux élèves fréquentant un établissement secondaire ainsi qu’aux candidats privés.
  • Les matières sont divisées en : Core Subjects ; Optional ; Core Subjects (langues asiatiques, arabe, kreol morisien) et Non-Core Subjects.

Compulsory core subjects

Anglais, mathématiques, français, sciences, Information and Communications Technology, Technology Studies, Business and Entrepreneurship Education, Social and Modern Studies, Art and Design.

Optional core Subjects

Hindi, urdu, tamil, telegu, marathi, Modern Chinese, Arabic, kreol morisien.

Non-core subjects

Performing Arts, Physical Education, Life Skills and Values.

  • Selon les conditions établies, un élève du secondaire doit prendre tous les Compulsory Core Subjects et au moins deux Non-Core Subjects et pas plus d’une Optional Language.
  • Un candidat privé doit prendre tous les Compulsory Core Subjects et pas plus d’une Optional Language.

Équivalence des non-core subjects

  • Proficient, Intermediate et Basic.
  • Les autorités prendront en considération les candidats aux besoins spéciaux.

Grading

Grade Points 
1 85
2 75 et plus (mais moins de 85)
3 65 et plus (mais moins de 75)
4 55 et plus (mais moins de 65)
5 45 et plus (mais moins de 55)
6 35 et plus (mais moins de 45)
7 Moins de 35