Xplik ou K

Consommation - Climatiseur défectueux : un client refuse un échange

Le magasin affirme avoir proposé au client de lui échanger le climatiseur défectueux contre un appareil neuf, en lui offrant les frais d’installation.

Un habitant de Montagne-Longue a acheté un climatiseur qui s’est avéré défectueux après son installation.

Le vendeur a accepté de le lui échanger contre un neuf. Sauf que le client refuse et réclame son argent.

La Consumer Protection Unit lui explique ses droits et obligations.

Kheshav Beekoo, âgé de 30 ans, a acheté un climatiseur à Rs 16 990 en décembre 2018. L’habitant de Montagne-Longue explique qu’au moment de l’achat, un préposé lui a fait comprendre que l’installation serait à ses frais.

Or, selon le client, l’appareil a commencé à flancher quelques semaines après l’achat. « J’ai rapporté le cas au magasin. Il a envoyé ses techniciens chez moi. Ils m’ont par la suite informé que l’appareil était défectueux », relate le trentenaire.

Selon les dires de Kheshav Beekoo, le magasin aurait accepté de lui fournir un appareil neuf contre celui qui ne fonctionne pas. Mais il affirme que nul lui a dit quand le nouveau climatiseur sera installé. « Ils ont concédé verbalement que l’appareil était défectueux. Je ne sais pas quand il sera réparé. Mais je refuse de m’acquitter des nouveaux frais d’installation, car l’erreur ne vient pas de moi », s’insurge le client.

De son côté, un préposé du magasin avoue qu’il y avait bel et bien une défaillance dans l’appareil. « Nous regrettons que nous n’ayons pas pu  fournir au client le service qu’il mérite. Il faut toutefois faire ressortir que le climatiseur a été échangé contre un nouvel appareil. La livraison avait été programmée le 26 février dernier. Le client a refusé. »

Le préposé explique que l’installation gratuite réclamée par Kheshav Beekoo a été exceptionnellement approuvée. « Sauf que lorsque nous l’avons contacté le 27 février dernier pour l’informer que sa demande avait été approuvée et que l’appareil lui sera livré, il a refusé l’appareil de même que l’installation » a précisé cette même source. Ce que souhaite le client c’est être remboursé totalement.

Selon Amrita Guness, responsable à la Consumer Protection Unit, il faut avant tout qu’un cas soit enregistré auprès de l’unité pour que celle-ci puisse intervenir. « Cependant, il faudrait que le client obtienne un rapport technique pour déterminer s’il n’y a pas eu un mauvais entretien ou une mauvaise utilisation de l’appareil. Si le magasin propose au client un appareil similaire, il n’est pas obligé de le rembourser. C’est très clairement défini dans la loi » a-t-elle déclaré.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !