Economie

SBM Holdings : ambition renforcée grâce à la synergie d’une stratégie internationale 

sbm Andrew Bainbridge (à gauche).

La direction de SBM Holdings affiche sa satisfaction concernant les résultats des trois trimestres de son année financière. En dépit de coups durs imprévus au cours de cette période, le groupe démontre une solide assise capitalistique et des fondamentaux financiers robustes.

Lors d’une rencontre avec la presse le mercredi 14 novembre, Andrew Bainbridge, Group Chief Executive Officer, explique que les résultats réconfortent le groupe dans son ambition. Il exprime sa grande satisfaction des progrès réalisés dans la mise en œuvre de cette stratégie que ce soit à Maurice ou ailleurs. Le troisième trimestre a été marqué par l’acquisition judicieuse des actifs et passifs de la Chase Bank Ltd du Kenya et le feu vert pour la conversion du business en Inde en une filiale à part entière.

« à Maurice, nous continuons à accomplir de bons progrès au service des clients individuels et de la communauté des affaires et en créant des opportunités d’affaires solides et rigoureuses à l’échelle internationale », dit-il.

Il note aussi des évolutions positives pour soutenir le commerce et les investissements des clients utilisant les axes Asie du sud – Maurice – Afrique orientale. « Ces corridors s’appuient sur des améliorations apportées à la gestion de risques où nous avons consolidé les processus, le renforcement du cadre de gestion du risque de marché et des efforts permanents pour maintenir les affaires encore plus robustes », fait-il remarquer. 

Citant le cas de fraude d’un client de Dubaï fait à l’encontre de l’établissement, il souligne qu’en tant que « CEO, je ne peux jamais apprécier qu’on ait une performance inférieure à la norme. Mais nous devons apprendre de nos erreurs », di-il

Dans un communiqué émis la veille, Kee Chong Li Kwong Wing, président de SBMH, souligne que les opérations ont été durement affectées par des prêts irrécouvrables. 

«Les activités des crédits internationaux ont connu une croissance vigoureuse au cours de ces deux dernières années. Nous poursuivrons avec ténacité notre objectif stratégique en renforçant le contrôle et améliorant la gestion du risque », souligne-t-il.

Au Kenya, la filiale de SBMH est bien positionnée sur le marché parmi les banques Tiers 2 avec 60 branches et 700 employés pour profiter des opportunités d’affaires. Dans la Grande Péninsule, la Reserve Bank of India lui a octroyé la licence pour opérer une filiale à part entière à partir du 1er décembre prochain. Les opérations aux Seychelles débuteront au début de l’année prochaine. Une cinquième branche a été inaugurée à Madagascar.

Les bénéfices de SBM Holdings (SBMH), après imposition, ont reculé de 24 % au cours des premiers neuf mois de son année financière. Ils sont passés de Rs 1,864 à Rs 1,415 milliard. Le groupe attribue cette situation à une hausse de pertes de crédit sur les actifs financiers de l’ordre de Rs 1,23 milliard pour la période concernée.

Les actifs du groupe, au 30 septembre dernier, ont été de Rs 227 milliards, contre Rs 194 milliards en 2017, représentant une hausse de 17 %. 
Cette progression est attribuée principalement à l’acquisition de Chase Bank pour Rs 24 milliards.