Live News

Plainte de la police : le responsable du Samu explique le fonctionnement de sa flotte d'ambulances 

Il a tenu à apporter des éclaircissements après une plainte de deux policiers pour « non assistance ». Le directeur par intérim du Service d'aide médical d'urgence (Samu), le Dr Vidyavrattjee Ancharaz, s'est exprimé, ce lundi 22 novembre, sur le fonctionnement des ambulances postées dans chaque hôpital régional. Sur deux disponibles dans chacun de ces établissements, une seule est opérationnelle après 22h00, explique-t-il d'abord. 

Dans cette déclaration au Defimedia.info, le Dr Vidyavrattjee Ancharaz ajoute qu'en l'occurrence, le Samu a reçu un appel de la police pour porter secours à un homme retrouvé blessé à Quatre-Bornes après minuit, le samedi 20 novembre : « L’ambulance en service à l’hôpital Victoria à ce moment-là transportait un patient à la New ENT Hospital.

L’ambulance de l’hôpital Nehru était également occupée à transporter un patient. C’est pourquoi le médecin régulateur a envoyé une ambulance non médicalisée qui était la seule disponible à cette heure-là », fait-il ressortir.

Au sujet de la présence d’une ambulance du Samu garée sur l’aire de stationnement de l’hôpital Victoria, que les policiers auraient mentionné dans leur plainte, le directeur par intérim du Samu fait comprendre que cela n’avait rien d’anormal puisqu'il s’agissait justement de l’ambulance qui avait cessé ses opérations à 22h00, comme c’est le cas dans tous les hôpitaux. 

Le Dr Vidyavrattjee Ancharaz fait aussi valoir que le Samu compte sur la police et les pompiers, qu’il qualifie de « partenaires », afin de pouvoir mener à bien ses opérations. 
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !