Live News

Meurtre à Résidence La Cure : soupçonné de vol, Allwin Imbé poignardé mortellement pour un téléphone cellulaire et Rs 1 500

C’est une affaire de vol qui serait à l’origine de l’agression mortelle d’Alwin Imbé, survenue dans la soirée d’hier, vendredi 23 octobre, à Résidence La Cure. C’est ce qu’a confié le suspect Cédric Quirin aux enquêteurs de la Major Crime Investigation Team (MCIT) lors de son interrogatoire, ce samedi. 

Il s’agit du premier suspect à être arrêté dans le sillage de cette enquête. 

Face aux limiers de la MCIT, Cédric Quirin a relaté que c’est son père qui a porté plainte à la police d’Abercrombie, jeudi dernier, alléguant qu'Allwin Imbé lui avait volé un téléphone cellulaire ainsi que Rs 1 500. 

Et hier la situation aurait dégénéré lorsque la victime s’est retrouvée face à un groupe d’individus à Résidence La Cure. Selon les dires des témoins de cette scène, Allwin Imbé a été pourchassé par trois personnes, dont une femme avec un couteau. 

Selon nos informations, le jeune homme a été poignardé dans un buisson. Ses présumés agresseurs l’ont abandonné à la rue Marjolin avant que ses proches ne le transportent à l’hôpital. Mais le jeune homme a succombé à ses blessures peu après. 

Avant de mourir, Allwin Imbé, 22 ans, a balancé le nom de son présumé agresseur à sa mère. 
L’interrogatoire de Cédric Quirin devrait se poursuivre demain aux Casernes centrales. Il sera par la suite traduit devant la Bail and Remand Court pour sa mise en accusation provisoire. 

Les deux autres complices présumés du suspect sont toujours recherchés.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !