Live News

Introduction de Yoga Club au Bel Air SSS - Arpana Cahoolessur : «Je souhaite que chaque école publique ait son club»

Les élèves du Bel Air SSS pratiquant les techniques de respiration en plein air.

Un Yoga Club a pris naissance au sein du Bel Air SSS depuis le 9 juin. L’initiative revient à Arpana Cahoolessur, la Head of Department de sociologie, qui est une grande passionnée de yoga. Son but : introduire des Yoga Clubs dans toutes les écoles de l’île.

«Les jeunes sont trop absorbés par le monde digital et cela les fragilise. Le yoga leur procure une connexion humaine et la dynamique du groupe crée une belle énergie », relate Arpana Cahoolessur, qui est également un coach de yoga et de bien-être. 

arpana
Arpana Cahoolessur est enseignante en sociologie et coach de yoga.

Depuis le 9 juin, 13 jeunes filles des Grades 11 et 13 font partie du Yoga Club. Elles y pratiquent divers types de yoga, enseignés par Arpana Cahoolessur, la présidente du Yoga Club. Parmi on note les techniques de relaxation, le « super brain » yoga, le « chair » yoga et la thérapie du rire, entre autres.

« Nous avons des classes le matin. Je leur enseigne des techniques qui vont aider à leur développement et dans leurs études. Par exemple, le ‘super brain yoga’ est un exercice qui améliore l’oxygénation du système nerveux et du cerveau, favorisant ainsi une meilleure concentration », confie la coach.

Elle ajoute que la thérapie du rire est aussi un outil très bénéfique aux jeunes. « Rire un bon coup pendant deux minutes équivaut à 30 minutes de relaxation. Le rire est bon pour la santé physique et mentale, car il déclenche une augmentation de la sécrétion d’hormones qui régularisent l’humeur et procurent un sentiment de bien-être. Aussi, il aide à balancer les hémisphères gauche et droit du cerveau », fait ressortir Arpana Cahoolessur. 

Selon elle, les divers types de yoga pratiqués visent tous à apporter du bien-être aux jeunes étudiants et « c’est très efficace ». L’enseignante en sociologie indique avoir entrepris une étude comparative en 2010 sur deux classes de Form II au Bon Accueil SSS et les résultats ont démontré que le yoga a aidé les enfants à mieux réussir leurs examens.

« J’avais pris deux classes d’élèves qui avaient le même professeur pour un sujet et plus ou moins les mêmes capacités. Et quand nous avons analysé les résultats après un an, nous avons constaté que les élèves de la classe, qui pratiquaient les techniques de relaxation et le ‘mindful breathing’, avaient mieux réussi leurs examens que les élèves de l’autre classe. Cette étude avait porté ses fruits », confie-t-elle.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Arpana Cahoolessur souhaite que des Yoga Clubs soient introduits dans les écoles publiques. 

« Le système éducatif est chargé et les activités (arts, musique et yoga) vont aider les élèves à mieux se relaxer et s’épanouir. Mon but est que chaque école ait un club de yoga actif. Mais, à ce jour, j’ai pris l’initiative d’en introduire au Bel Air SSS avec l’approbation du recteur. Je dois cependant me débrouiller seule, sans l’aide de personne. Je le fais pour les jeunes et leur bien-être. »

Arpana Cahoolessur... Une passionnée

Cela fait 17 ans depuis qu’Arpana Cahoolessur pratique le yoga. Tout a commencé alors qu’elle était encore étudiante à l’Université de Maurice. Une amie, qui avait suivi des cours de yoga, l’avait fait connaître cette discipline qu’elle a de suite aimée. 

Détentrice d’une licence en Social Studies et d’un master en Social Development et d’un P.E.C.E en Social Science, elle se passionne tellement pour le yoga qu’elle décide de suivre des cours en parallèle. Aujourd’hui, elle possède plusieurs diplômes dans le yoga (Yoga & Alternatives Therapies, entre autres) et un degré en médecine alternative. Elle a aussi fondé la Global Academy of Yoga & Metaphysical Studies, qui dispense des cours de yoga en soirée et pendant le week-end.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !