Live News

Impôt sur le revenu : la MRA dévoile le nouveau barème

La Mauritius Revenue Authority (MRA) a publié une newsletter afin d’apporter des éclaircissements sur les mesures fiscales du budget 2022/2023. Certaines sont entrées en vigueur dès le 8 juin. 

Les taux d’imposition revus 

Un individu qui perçoit un revenu annuel net jusqu’à Rs 650 000 (soit Rs 50 000 par mois) est soumis à l’impôt sur le revenu au taux de 10 %. La MRA explique qu’une personne touchant un revenu annuel net supérieur à Rs 650 000 et inférieur ou égal à Rs 700 000 peut également bénéficier du taux réduit de 10 % par le biais d’un mécanisme de crédit d’impôt sous certaines conditions.

Revenu annuel net Taux d’imposition
Jusqu’à Rs 700 000 (entre Rs 25 000 et Rs 53 846 par mois) 10%
Jusqu’à Rs 975 000 (entre Rs 53 846 et Rs 75 000 par mois) 12,5 %
Supérieur à Rs 975 000 15 % + taxe de solidarité si applicable

Allen SandrazieAllen Sandrazie, président de la Mauritius Tax Payers Association : « Le taux d’imposition à 12,5 % permettra à la classe moyenne supérieure de souffler »

Que pensez-vous de la politique de taxation des revenus en vigueur à Maurice avant le budget 2022/2023 ? 
Le taux d’impôt sur le revenu à 15 % était raisonnable. C’est relativement bas par rapport à ce qui est pratiqué dans d’autres pays. Cependant, depuis deux ans, il y a la Solidarity Levy pour les salariés touchant plus de Rs 3 millions par an. Les gens pensaient qu’il y avait un taux unique de 15 % mais c’est faux. Car, passé le cap de Rs 3 millions, c’était 25 %. À noter que les salaires incluent les dividendes. 

Qu’est-ce qui change avec le nouveau barème d’imposition ?
On soulage les gens dont le revenu annuel est légèrement inférieur ou égal à Rs 700 000. Depuis plusieurs années, notre association a fait un plaidoyer pour réduire la taxation de la classe moyenne. Il fallait consentir à des déductions. On avait déjà commencé à atteindre une certaine catégorie de la classe moyenne. Avec l’introduction du nouveau barème, on touche une classe un peu plus aisée, soit une personne dont le salaire mensuel est de Rs 75 000 ou un couple qui touche Rs 150 000. Cette classe moyenne supérieure, c’est celle qui consomme le plus, qui fait des sacrifices pour investir dans les études des enfants. Cependant, son pouvoir d’achat a été réduit en raison du taux de change défavorable et de la cherté de la vie. Le taux d’imposition ramené à 12,5 % va lui permettre de souffler. 

Certains pays pratiquent différents taux d’imposition. Est-ce qu’un tel système aurait pu être introduit à Maurice ?
Je suis contre le fait d’avoir plusieurs taux d’imposition. Cela ne favorise pas la consommation. Maurice dispose d’un taux unique de TVA, mais il n’y a qu’à voir la différence de prix pour un même produit dans les supermarchés. C’est dire la difficulté pour la gestion. Le ministre des Finances a donné la garantie qu’il n’y aurait pas de TVA spécifique pour les petits salariés.      
 

 

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !