Faits Divers

Il décède huit jours après un accident - Sashi : «Je perds un second frère dans les mêmes circonstances»

Sunildutt Jeetun Sunildutt Jeetun a passé huit jours à l’hôpital avant de rendre l’âme.

Sunildutt Jeetun, 54 ans, est la 134 ème victime de la route. Le 27 novembre dernier, cet habitant de Vallée-des-Prêtes était à motocyclette avec un ami quand ils ont été percutés par une voiture à Roche-Bois.  Le quinquagénaire a rendu l’âme huit jours après. Aux dires de Sashi Jeetun, frère aîné de la victime, « c’est un second frère qui meurt dans un accident de la route ».

La mort tragique de Sunildutt a fait resurgir de mauvais souvenirs. « Auparavant, nous étions à cinq, désormais nous ne sommes plus que trois avec mes deux sœurs. Nous sommes déjà passés par ce genre de situation. Il y a quelques années, nous avons enterré un autre frère. Il avait été victime d’un accident de la route à Terre-Rouge. Il avait passé quelques jours à l’hôpital avant de succomber », relate Sashi qui enterre un second frère ayant connu le même destin.

Le jour de l’accident, la victime était avec un ami à motocyclette. Ils retournaient du travail lorsqu’un policier au volant de sa voiture les a percutés à proximité du rond-point de Roche-Bois. La victime était à l’arrière. Les deux hommes ont chuté de la moto. La police de Roche-Bois a été alertée.  Blessés, les deux amis ont été conduits à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. Sunildutt a été admis à l’unité des soins intensifs.

Il a toutefois poussé son dernier souffle le 4 décembre, soit au bout de huit jours. L’autopsie, pratiquée par le Dr Prem Chamane, médecin légiste, a  attribué sa mort à une «  intracranial haemorrage ». Le policier a été inculpé provisoirement pour homicide involontaire.

Monisha, 23 ans, la fille de la victime, est dévastée. « Mon père était un homme formidable. Il aimait jouer au foot. Depuis l’accident, il n’a pas repris connaissance. Ma mère est inconsolable », dit la jeune femme.