Live News

Affaire Saint-Louis : développements majeurs, nouvelles arrestations à prévoir

L’affaire Saint-Louis concerne des allégations d'actes de corruption et pratiques frauduleuses (« fraudulent and corrupt practices») autour d'un projet, au côut de Rs 4,3 milliards pour l'installation de quatre turbines de 15 MW chacune à la centrale

Importants développements en vue dans l’affaire Saint-Louis. Selon nos informations, d’autres arrestations ne sont également pas à écarter.

Une première interpellation a déjà été effectuée dans le cadre de cette affaire. Bertrand Lagesse a été arrêté par l’Independent Commission Against Corruption le 4 septembre dernier. Il est soupçonné d’être un intermédiaire dans cette affaire. Ce dernier, qui avait été inculpé en Cour de Port-Louis sous une accusation provisoire de blanchiment d'argent, a été remis en liberté après avoir fourni une caution de Rs 300 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 2 millions.

L’affaire Saint-Louis concerne des allégations d'actes de corruption et pratiques frauduleuses (« fraudulent and corrupt practices») faites par la Banque africaine de développement (BAD) entourant un projet de réaménagement de la centrale de Saint-Louis. Ce projet, au côut de Rs 4,3 milliards financées par la BAD, a été décroché par la firme danoise Burmeister & Wain Scandinavian Contractor, à l'issue d'un appel d'offres. Il concernait plus précisément l'installation de quatre turbines de 15 MW chacune à la centrale.

L’affaire Saint-Louis avait conduit à la révocation d’Ivan Collendavelloo en tant que Premier ministre adjoint le jeudi 25 juin 2020. Le nom du leader du Mouvement militant mauricien, Paul Bérenger, a été également cité dans cette affaire.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !