Live News

Vacances scolaires : des activités originales pour occuper les enfants  

Colorier les mandalas a des bienfaits sur les enfants. Les petits peuvent développer leur jeu vidéo lors d’un atelier de « coding ». Les enfants découvrent les plantes médicinales et les cultivent. Les doudous roulants sont des peluches géantes et motorisées.

Les parents en quête d’activités nouvelles pour leurs enfants durant les vacances scolaires sont servis. Certains centres proposent des activités originales, à la fois divertissantes et bénéfiques. 

Confection de « rasmalai cake » en verrine Mettre en pratique les acquis scolaires

Les activités proposées par Tehminah Jahaleea se veulent ludiques et éducatives. Cette consultante en nutrition met ses connaissances au service des enfants. Ainsi, elle a élaboré une liste d’activités pour les 5-12 ans à Camp-de-Masque. Ce mercredi 23 novembre, les enfants vont préparer un « rasmalai cake » en verrine. 

« Il ne s’agit pas des techniques pour cuisiner. Au lieu de faire un gâteau et de le couper en parts, chaque enfant prépare son propre ‘rasmalai cake’. Il peut facilement monter le gâteau dans une verrine. Pendant la préparation, l’enfant met en pratique ce qu’il a appris à l’école », explique Tehminah Jahaleea.

Il y a, par exemple, les mesures et les proportions en mathématiques. Les petits développent aussi leur vocabulaire anglais. « Nous conversons certes en kreol, mais certains mots sont en anglais comme ‘sieving’. De ce fait, cet exercice permet d’accroître le vocabulaire des enfants », dit notre interlocutrice. Cette activité est à Rs 700. Le tarif inclut les ingrédients. 

Les enfants sont aussi initiés à la culture des fines herbes et des plantes médicinales. « Les générations précédentes sont habituées à consommer des plantes médicinales pour soigner différents maux. Mais les enfants ne sont pas nombreux à les connaître. L’objectif est de leur faire découvrir des remèdes naturels tout en leur apprenant à s’occuper d’une plante », fait ressortir Tehminah Jahaleea. Ainsi, le baume du Pérou ou encore l’ayapana sont mis en terre.  « Ce faisant, les enfants se déconnectent des écrans », ajoute-t-elle. 

Coding : développer son jeu vidéo en quelques lignes

Petits et grands aiment les jeux vidéo. Mais combien sont capables d’en créer un ? Les enfants de 8 à 13 ans sont initiés à la programmation informatique (le coding) chez Katapult. Des « boot camps » itinérants sont organisés du 28 novembre au 16 décembre. Ils auront lieu à Moka, Cascavelle et Pamplemousses. « Les jeunes d’aujourd’hui seront les adultes de demain.

L’objectif de ces ‘boot camps’ est d’encourager ces jeunes à accroître leurs compétences digitales, pour les préparer à un monde où l’informatique prend de plus en plus d’ampleur », explique Jade Li Sing How, fondatrice de Katapult. 

Chaque participant va concevoir son propre jeu vidéo avec ses personnages. Ensuite, il va écrire des lignes de code pour le développer. « Nous utilisons des jeux pour expliquer la programmation informatique. L’activité est à la fois ludique et éducative. À la fin du ‘boot camp’, l’enfant peut accéder au jeu de chez lui et le partager avec ses amis », poursuit Jade Li Sing How. Le ‘boot camp’ dure une semaine et coûte Rs 3 500 par enfant. 

Brain fitness program : le mandala pour améliorer la concentration

Prithee Ajodah a plusieurs cordes à son arc. Elle est Mindset Coach, Wellness Coach, Reiki Master et Yoga and Meditation Instructor. Depuis 2017, elle propose le concept de « brain fitness program ». Ce programme comprend notamment des exercices pour travailler et entretenir la mémoire, le yoga pour une meilleure concentration, la méditation pour canaliser son énergie, le qi gong et le tai chi pour gérer sa colère, ainsi que le dessin et le coloriage des mandalas. 

Le coloriage des mandalas est une forme d’art-thérapie. « Elle est destinée à soulager le stress et à augmenter la concentration, tout en exerçant le cerveau et en exprimant la créativité. Le coloriage des mandalas permet au cerveau d’entrer dans un état paisible et de se concentrer sur le remplissage des formes géométriques au lieu de penser à ses soucis », explique Prithee Ajodah. Elle ajoute que les activités de « brain fitness » renforcent la confiance en soi et la productivité, en améliorant l’humeur, l’attention, la motivation et la flexibilité mentale. 

Ces activités conviennent aux enfants de 6 à 10 ans. Elles ont lieu au Yantra Spa Healing Center à Curepipe. Le « Holiday Kids Club » est ouvert les lundis, mercredis et vendredis de 8h30 à 11h30. Le tarif est de Rs 1 600 par semaine. 

Fantazia : dans l’univers des doudous roulants

Soraya Currimjee, fondatrice de la société d’événementiel Fantazia, a découvert les doudous roulants à Dubaï. En février 2020, elle en a fait venir quelques-uns à Maurice. « Je suis maman et j’avais remarqué qu’il n’y avait pas suffisamment d’activités pour les enfants. Les doudous roulants étaient donc un moyen pour divertir les petits », dit-elle. 

Les doudous roulants sont des peluches géantes et motorisées. Ces sympathiques véhicules ont l’apparence de personnages comme Peppa Pig et d’autres animaux tels que le singe, le panda et le dinosaure. 

Une promenade de 10 minutes en doudou roulant coûte Rs 150. L’activité est proposée tous les jours pendant les vacances scolaires au centre commercial Cœur de Ville à Flacq et au Port Louis Waterfront. Des quads, des motos, des voitures et des châteaux gonflables sont aussi disponibles dans certains centres commerciaux.  

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !