Live News

Tué à cause d’un portable

Les deux suspects arrêtés doivent revenir sur les lieux du crime pour une reconstitution des faits.
Le quartier de Les Salines est sous le choc. Le corps sans vie de Jean Éric Placatour, un sans-domicile-fixe de 38 ans, a été retrouvé rue Kwan Tee, vers 11 h 15 jeudi. Il portait de multiples blessures. Deux suspects ont été arrêtés et une femme est recherchée. Un cellulaire serait à l’origine de cette agression mortelle. Une dispute entre amis a viré au meurtre. Mercredi soir, Jean Éric Placatour et trois compères de beuverie se retrouvent à Les Salines, Port-Louis. Ils consommaient de l’alcool bleu. Tous quatre ont picolé toute la nuit. Jeudi matin, ils se retrouvent à nouveau. L’un d’eux, Sarah-Jane Delphine, 35 ans, constate que son cellulaire avait disparu. Elle questionne ses compères, une dispute éclate. Les soupçons portent sur Éric qu’ils agressent aussitôt.  La valeur du téléphone est de Rs 4 000. L’un des suspects, en cavale, aurait blessé Éric avec un couteau. La victime détale, ses agresseurs le poursuivent et l’agressent de nouveau à coups de bâton. La femme l'aurait même agressé au cou avec une arme tranchante. Après l’avoir battu, les agresseurs abandonnent Éric à son sort à la rue Kwan Tee. Éric saignait abondamment. C’est un chauffeur de 48 ans qui a alerté la police de Bain-des-Dames et les gardes-côte. La police se rue aussitôt sur le lieu. Diverses unités, dont les éléments de la Major Crimes Investigation Team et la Criminal Investigation Division de Port-Louis Sud la rejoignent. Le chauffeur témoigne au Défi Quotidien de la scène : [blockquote]« Mo ti pé retourne depi travay. Mo trouve ene missié pé baloté et line tombé. Quand line relevé, li ti pé saignait bocou. Une femme et un homme l’insultaient, l’accusaient du vol d’un portable. Voyant la victime baignant dans une mare de sang, j’ai informé la police ».[/blockquote] Le témoin a été interrogé par la MCIT. Selon les informations recueillies, la victime s’est traînée sur une centaine de mètres après son agression. Forts de ces renseignements, les hommes de l’ASP Ramsewock et le chef inspecteur Ramburuth ont procédé à l’arrestation de Jason Collet, 23 ans. Il avait en sa possession une arme tranchante et ses vêtements étaient maculés de sang. La CID de Port-Louis Sud, elle, a arrêté  Sarah-Jane Delphine qui affirme avoir perdu son portable. Les deux suspects ont été remis à la MCIT. Interrogée, Sarah-Jane Delphine dit avoir giflé la victime à deux reprises et que son ami aurait infligé un coup de couteau à la victime. La femme recherchée serait donc l’auteure du coup mortel donné à Jean Éric Placatour. Jason Collet sera interrogé de nouveau, ce vendredi. Les deux suspects ont été placés en détention. L’autopsie pratiquée par le chef du département médico-légal, le Dr Sudesh Kumar Gungadin et le Dr Harish Coomar Baichoo, a attribué le décès d’Éric à un « shock due to stab wound to the neck». L’enquête est supervisée par l’ASP Bansoodeb, le chef inspecsteur Goolaup et l’inspecteur Jugoo de la MCIT.
Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !