Live News

Agression à Pereybère : «On m’a roué de coups sans pitié», confie Shaktiram

Un œil au beurre noir, le visage boursouflé… Shaktiram S., 28 ans, fait peine à voir. Le jeune homme affirme avoir été agressé par trois individus le samedi 1er juillet à Pereybère

Cet habitant du Nord raconte qu’il s’était rendu à la plage de Pereybère ce jour-là pour se baigner. «Mes proches et moi, nous nous sommes réunis à Grand-Baie. Vers midi, j’ai pris un taxi pour me rendre seul à Pereybère pour une baignade. Là-bas, j’ai posé mon sac sur un banc et je me suis dirigé vers la mer avec une serviette», relate  Shaktiram. 

« Dès que j’ai eu le dos tourné, j’ai senti que quelqu’un courait derrière moi. Je me suis retourné et j’ai vu qu’un individu avait pris mon sac et se sauvait. Je me suis aussitôt lancé à sa poursuite », raconte le jeune homme.

En pourchassant le voleur, Shaktiram s’est retrouvé dans une maison abandonnée non loin de la plage de Pereybère : «L’individu qui avait volé mon sac n’était pas seul. Deux de ses amis s’y trouvaient aussi. Lorsque je leur ai demandé de me rendre mon sac, deux entre eux m’ont immobilisé et le troisième, lui, m’a roué de coups sans pitié à l’aide du manche d’un sabre.»  

Shaktiram dit avoir rampé pour échapper aux coups de ses agresseurs. Ce sont des passants, dit-il, qui sont venus à son secours en entendant ses cris de détresse. 

«Des policiers de la région m’ont transporté à l’hôpital avec mes vêtements ensanglantés», explique Shaktiram S. Il s’y trouve toujours. 

Interrogé, un responsable du poste de police de Grand-Baie dit avoir pris connaissance de ce cas d’agression. Mais aucune déposition officielle n’a été enregistrée dans cette affaire. La police affectée à l’hôpital du Nord a été alertée de ce cas. Une enquête sera ouverte pour y voir plus clair.

Related Article

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !