People

Reynolds Permal : «J’ai perdu ma vue, mais pas ma vision»

Reynolds Permal Reynolds Permal est entouré de son épouse, de ses deux enfants et de ses petits-enfants.

Reynolds Permal, non-voyant et directeur de l’association Lizie Dan La Main, présente actuellement sa première exposition. 57 tableaux, sur le thème : l’unité dans la diversité, sont à découvrir jusqu’au lundi 29 octobre au Plaza, Rose-Hill.

« J’ai perdu ma vue, mais pas ma vision », fait ressortir Reynolds Permal. Il a fait de son handicap sa force. Depuis quarante ans, cet homme mène une lutte sans relâche pour le respect des droits et pour l’épanouissement des personnes en situation handicap. Aujourd’hui, il est âgé de 71 ans et voit un de ses rêves se réaliser. Le directeur de Lizie Dan La Main expose 57 peintures dans le cadre du 50e anniversaire de l’Indépendance de Maurice.

Lady Jugnauth et Barlen Vyapoory contemplent les tableaux de Reynolds Permal.
Lady Jugnauth et Barlen Vyapoory contemplent les tableaux de Reynolds Permal.

« Nous vivons sur une île pluriculturelle. Je ressens cette unité dans la diversité. Quand je parle à une personne, je ne vois pas à quelle religion elle appartient. Au cours de ma vie, j’ai partagé tout ce que j’ai reçu gratuitement », dit ce père de deux enfants. Dans la foulée, il raconte qu’il a perdu la vue complètement à l’âge de 29 ans. Cet habitant de Rose-Belle est né malvoyant. Il a d’abord perdu l’usage de l’œil gauche. « C’était un moment très dur. Mais j’avais foi en mes capacités. La persévérance, la passion et l’amour ont contribué à me faire avancer », dit-il.

Ses mains sont devenues ses yeux et il a développé ses autres sens. Sa passion pour l’art s’intensifie au fil des années. En juin 2017, il assiste au vernissage d’une exposition au Plaza et rencontre l’artiste Nirmala Luckeenarain. Il lui exprime son souhait et elle accepte d’être sa tutrice.

Gaëtan Abel, Chairperson du National Arts Fund serre les mains de l’artiste aveugle.
Gaëtan Abel, Chairperson du National Arts Fund serre les mains de l’artiste aveugle.

Ses doigts se laissent guidés par son cœur. Ils transmettent son imagination sur papier. « Le papier est carré et au toucher je pouvais imaginer mon œuvre. J’ai utilisé plusieurs techniques, notamment Pen & Ink et acrylique », confie-t-il. Des abstraits, des scènes de vie, des paysages ou encore le quadricolore font partie de ses tableaux.

Le vernissage a eu lieu dans l’après-midi du mercredi 24 octobre, au Plaza, à Rose-Hill, en présence de Lady Sarojini Jugnauth, épouse du ministre mentor sir Anerood Jugnauth et patronne de l’aile féminine de Lizie Dan La Main, Barlen Vyapoory, président par intérim de la République de Maurice, Pradeep Roopun, ministre des Arts et de la Culture et Soolekha Jepaul-Raddhoa, mairesse de Quatre-Bornes. Ils ont félicité Reynolds Permal pour son courage et sa volonté. « So lizie vremem dan so la me », a indiqué Barlen Vyapoory.

Reynolds Permal

L’exposition est ouverte de 9 h 30 à midi ce dimanche et de 9 à 15 heures le lundi 29 octobre.

Photos : Anoop Kumar Tataree