Live News

Relance des activités : recrutement massif dans le secteur du gardiennage

Le secteur du gardiennage est en plein essor.

La relance des activités dans le pays génère un recrutement massif dans le secteur du gardiennage. Certaines compagnies sont en train de recruter des centaines d’agents de sécurité.

Le secteur du gardiennage est en plein essor depuis la reprise des activités suite à la seconde vague de Covid-19 dans le pays. Des compagnies locales sont en train de recruter des agents de sécurité pour opérer dans diverses unités, comme par exemple : gardiennage, convoyeur de fonds, ‘activ response’, ou encore installation et maintenance d’alarmes, entre autres. 

Edmond Security Services Ltd, qui est basé à Quatre-Bornes, recrute environ 200 personnes comprenant principalement agents de sécurité, mais également ‘CCTV Operator’ ainsi que chauffeurs. Au niveau de la compagnie Avacor, située à Curepipe, on indique que la société est également en plein recrutement. Idem pour la compagnie Brinks Mauritius. Atchamah Yogen, responsable des ressources humaines au sein de Caudan Security Services Ltd, explique que la société recherche actuellement une centaine d’agents en raison de nouvelles activités de la compagnie et suite à la clientèle qui commence à opérer normalement. Les candidats qui seront recrutés seront postés dans divers départements de la société, tels que le gardiennage, convoyeur de fonds, ou encore ‘active response’. 

Pour sa part, la direction de la compagnie Rapid Security Services Ltd indique que la compagnie recrute systématiquement une dizaine de nouveaux éléments mensuellement. « Nous ne sommes pas en phase de recrutement massif comme tel est le cas pour d’autres sociétés. Mais nos recrutements se déroulent sur une base mensuelle. Nous sommes d’ailleurs en plein recrutement », fait-on comprendre. 

Dans une déclaration au téléphone, le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, confirme que le secteur du gardiennage recrute massivement en raison de l’amélioration de leurs conditions de travail et salariales. « Depuis janvier, les agents de sécurité travaillent huit heures par ‘shift’. Ils doivent impérativement être rémunérés pour les heures supplémentaires. Mais, hélas, tel n’est pas le cas auparavant. Les agents de sécurité travaillaient pendant douze heures de temps, voire plus », fait ressortir le ministre Soodesh Callichurn.

En effet, la Private Security Services (Remuneration) Regulations 2019, en vigueur depuis janvier 2020, régularise les conditions de travail des agents de sécurité à travers douze points. Le temps de travail est passé de 72 heures à 48 heures par semaine, l’heure supplémentaire est payable après 96 heures de travail incluant les congés autorisés et une allocation mensuelle de Rs 150 pour les téléphones portables au cas où un téléphone n’est pas disponible. L’agent de sécurité doit être posté sur son lieu de travail le plus proche.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !