Actualités

Prévention : les maladies récurrentes liées à la chaleur

Chaleur

Avec la chaleur persistante, on note la recrudescence de diverses maladies liées à la chaleur : gastroentérite, bronchite, bouton de chaleur et déshydratation. Tel est le constat du Dr FadilSohawon, médecin généraliste exerçant dans le privé. Il cite la gastroentérite, dont plusieurs cas ont été notés en décembre et début janvier.

Cela en raison de la consommation d’aliments devenus impropres à la consommation en raison d’une mauvaise conservation. « Avec la forte chaleur, les aliments préparés se détériorent rapidement s’ils ne sont pas mis au réfrigérateur, une fois refroidi », dit-il.

Le médecin souligne que les aliments sortis du réfrigérateur pour être réchauffés doivent être consommés totalement et non replacés au frais, car les bactéries peuvent s’y développer rapidement. Il recommande une extrême prudence concernant les aliments à base d’œufs ou de lait. « Il faut faire attention aux aliments vendus dans la rue ou dans les bases de restauration rapide. Il est alors préférable de les consommer rapidement », explique-t-il. Et d’ajouter que les aliments doivent être protégés contre les insectes et la poussière, alors que fruits et légumes doivent être bien lavés avant d’être consommés.

Parmi les symptômes de la gastroentérite : crampe abdominale diarrhée et vomissements dans certains cas. Pour recevoir les traitements appropriés, il est impératif de consulter un médecin si les symptômes persistent.
Avec la chaleur, de nombreux compatriotes utilisent le climatiseur ou le ventilateur pour se rafraichir. Or, le changement brusque de température, subi en quittant la pièce pour aller à l’extérieur, peut être néfaste pour ceux qui souffrent d’asthme.

Et nul n’est à l’abri d’une infection de la gorge causée par un mauvais nettoyage des filtres du système de climatisation ou d’un ventilateur rempli de poussière. Là encore, un avis médical doit être recherché. Dans certains cas, un traitement aux antibiotiques peut s’avérer nécessaire ou l’usage d’un expectorant ou d’une pompe.

Malgré la forte chaleur, certains ne font pas l’effort de boire assez d’eau. « Cela peut entrainer une déshydratation », insiste le médecin. Ceux qui souffrent d’hypotension ou d’hypertension peuvent ressentir des malaises.
Parmi les signes de déshydratation : une langue sèche, une concentration d’urine dont la couleur devient foncée. En raison de la faible consommation d’eau, on urine moins également.

Afin de prévenir la déshydratation, il est impératif de boire régulièrement de l’eau. Le cas échéant, la prise de sérum par voie intraveineuse ou orale s’impose et de remontants sous forme d’ampoules buvables.

« Les boissons fraiches ne sont pas conseillées » souligne le médecin, car cela peut provoquer une irritation de la gorge. « Le mieux, c’est de prendre de l’eau à température ambiante.»

Parmi les autres maladies liées à la saison estivale : les boutons de chaleur qui apparaissent entre les jambes des enfants en bas âge, dans le dos ou les endroits exposés au soleil. Les boutons de chaleur affectent aussi ceux qui transpirent beaucoup.