Xplik ou K

Non-respect du salaire minimal : huit machinistes travaillent pour Rs 3 000 par mois

Certains employeurs ne sont toujours pas en règle malgré que le salaire minimal et la Negative Income Tax ont été introduits par le gouvernement. à l’instar du patron de Bibi Mariiah.

Cette dernière travaille depuis 29 ans comme machiniste. « J’habite seule et je touche un salaire de Rs 3 000 par mois. Tous les mois, mes collègues et moi devons supplier le patron pour avoir un peu d’argent en plus. Ce n’est vraiment pas juste », avance-t-elle. « Cela dure depuis le début de l’année. Nous avons rapporté l’affaire au bureau du Travail, mais nous n’avons rien entendu jusqu’à présent. »

Contacté, Leevye Frivet, attaché de presse au ministère du Travail, concède que malgré tous les communiqués émis et les informations fournies par le ministère, il y a toujours une poignée d’employeurs qui ne paient toujours pas le salaire minimal. « Il faut continuer à les dénoncer. Le gouvernement a introduit le salaire minimum afin qu’aucun employé ne soit lésé. Au niveau du bureau du Travail, nous veillons à ce que les droits des employés soient respectés. Nous ferons de notre mieux pour que ces employés reçoivent le salaire qu’ils méritent », précise l’attaché de presse.