Actualités

Les enfants et les accidents domestiques : la prévention avant tout

Les enfants et les accidents domestiques Il faut bien ranger les produits dangereux.

Les enfants sont en vacances. Qui dit vacances dit aussi redoubler de vigilance, surtout à la maison où les enfants passeront la majorité de leur temps. Entre les petits bobos et autres blessures, il est important de connaître des moyens de prévention de risques.

Le petit Ezechiel, 5 ans, s’est rendu à l’hôpital avec sa maman il y a deux semaines. C’était un samedi, il s’était blessé au pied alors qu’il jouait dans la cour et n’avait rien dit à sa maman. Ce n’est que lorsqu’elle lui donnait son bain qu’elle a remarqué qu’il hurlait de douleurs quand elle lui lavait le pied. « C’est à ce moment-là qu’il m’a raconté qu’il est tombé en jouant au foot avec ses frères. Le lendemain, je l’ai emmené à l’hôpital et il a été plâtré. Le médecin m’a dit qu’il ne fallait pas prendre ces choses-là à la légère. Pourtant, j’étais là, je ne comprends pas comment cet incident a pu échapper à ma vigilance ».

Quand ? Comment ? Pourquoi ? Ce sont les questions que se posent souvent les parents après que les enfants se soient blessés. Malheureusement, dans les maisons il n’y a pas suffisamment de prévention, selon Malthide Jean, enseignant dans une école pré-primaire. « Tous les parents devraient suivre des cours de prévention de risques afin de mieux protéger leurs enfants. Nous savons tous que les cas les plus fréquents se passent à la maison, que ce soit pendant les vacances ou pas. Il faut donc savoir identifier les risques potentiels dans la maison et les éliminer, avant même que les enfants ne commencent à marcher».

Des parents mettent en garde contre certaines friandises

Malgré le contrôle effectué par les autorités, il s’avère que certains produits échappent à leur vigilance et atterrissent dans nos supermarchés ou sont en vente libre dans la rue, au plus grand dam des parents.

Deux parents sont montés au créneau depuis le mois dernier pour attirer l’attention sur des produits qui sont ou semblent dangereux. Dans le premier cas, un parent était choqué de voir de la naphtaline vendue dans un supermarché et à la portée des enfants. « Ma fille l’a prise sur une étagère et ce n’est qu’à la caisse que je m’en suis rendu compte. Un autre parent aurait pu ne rien remarquer, car l’emballage ressemblait à un sachet de bonbons avec des formes en cœur très colorées à l’intérieur. » Il a rapporté l’affaire à la Consumer Affairs Unit.

Et il y a quelques jours, un autre parent nous a contactés. Il est mécontent de ce qui est offert en vente aux enfants dans certaines écoles.

Ils espèrent que les autorités prendront leurs plaintes en considération.


Eliminez les risques à la maison    

touche
Les enfants sont des touche-à-tout.

Chaque pièce de la maison peut s’avérer dangereuse. Il convient donc d’être vigilant.

Il est important de consacrer une journée à la prévention de risques afin de s’assurer que chaque pièce de la maison ne comporte pas de danger.

Quelques conseils de la Croix Rouge :

  • Ne laissez jamais des pièces de monnaie, billes, bonbons, petits jouets, aliments (olives, cacahuètes...), piles, capuchons de stylos à la portée de votre enfant
  • Couchez votre enfant sur le dos.
  • Ne laissez jamais votre enfant seul dans son bain, même si vous utilisez un siège de bain ou un tapis anti-dérapant.
  • Prenez toujours votre enfant avec vous si vous devez vous éloigner, même un court instant.
  • Utilisez systématiquement la sangle d’entre-jambes et bouclez les attaches.
  • Installez des barrières en haut et en bas de vos escaliers
  • Rangez toujours les médicaments dans une armoire  fermée à clé.
  • Rangez toujours les produits ménagers et de bricolage hors de portée des enfants et si possible dans un placard fermé à clé.
  • Expliquez à votre enfant les dangers que représentent ces produits et éloignez-le quand vous les utilisez.
  • Expliquez à votre enfant que la porte du four qui vient d’être utilisé est chaude.
  • Évitez que votre enfant ne s’approche des objets brûlants : fer à repasser, ampoules électriques, appareils de chauffage.
  • Apprenez à votre enfant à ne jamais toucher, ou jouer, avec les prises de courant.
  • Faites installer des prises à éclipse ou des cache-prises à ventouse ou à clé.
  • En donnant le bain à l’enfant, s’assurer que la salle de bains est bien aérée et ne jamais laisser l’enfant seul dans la baignoire.

Que faire en cas d’accidents à la maison ?

bonbon
Il faut faire attention aux friandises qui pourraient être dangereuses.

Le Dr Yasheel Aukhojee est d’avis que les parents devraient être mieux conscientisés, mais que c’est également leur devoir de mettre en garde les enfants contre certains dangers. Malheureusement, malgré toutes les précautions prises par les parents, les enfants auront quand même des petits bobos, mais quand c’est grave, il faut aussi savoir que faire. Voici quelques conseils.

Étouffement

S’il arrive que l’enfant a avalé quelque chose ou qu’il s’étouffe en mangeant, la priorité c’est de faire sortir le corps étranger afin de libérer les voies respiratoires. Dans ce cas précis, il est important d’appeler les secours le plus vite possible, mais un parent qui a une notion des gestes de premiers secours peut aussi aider à faire sortir ce corps étranger.

Corps étranger dans l’oreille ou dans une narine

Le geste à ne surtout pas faire c’est d’introduire un objet dans la narine ou dans l’oreille. Vous risquez de blesser davantage l’enfant ou d’enfoncer le corps étranger. Souvent, les enfants enfoncent de petits bijoux comme une boucle d’oreilles ou de petits jouets et des colliers dans les oreilles ou les narines.

Brûlure

Tout dépend de l’intensité de la brûlure. Vous pouvez appeler le SAMU qui pourra vous guider.  Si l’enfant  s’est brûlé le doigt par exemple en touchant un récipient chaud, il faut immédiatement mettre le doigt sous de l’eau froide pendant cinq à dix minutes. Evitez les produits gras.

Si la brûlure est plus importante, emmenez l’enfant tout de suite à l’hôpital le plus proche.

Si l’enfant a eu une brûlure interne, par exemple s’il a ingurgité une boisson trop chaude ou un produit dangereux, il est très important d’appeler une ambulance le plus vite possible. Si vous le transportez à l’hôpital vous-même, appelez quand même les secours pour des conseils afin de ne pas aggraver la situation en le transportant.

Chutes

Les chutes sont les plus fréquentes chez les enfants. Il est important de veiller à ce que l’enfant ne perde pas connaissance, ne serait-ce que pour un court instant. Dans ce cas, il faut quand même l’emmener d’urgence à l’hôpital.

S’il n’a pas perdu connaissance, regardez où il s’est blessé. S’il a mal, s’il vomit, transportez-le à l’hôpital.

Si vous pensez qu’il n’a rien eu de grave, il est quand même important pendant les jours qui suivent de le surveiller de près et de lui demander comment il se sent. Surveillez bien les signes qui pourraient indiquer qu’il y a un problème et, au moindre doute, consultez un médecin.

Empoisonnement

Très souvent les parents accourent à l’hôpital avec des enfants qui ont avalé des médicaments ou un produit dangereux. Les médicaments ressemblent souvent aux bonbons et autres friandises et les enfants avalent, par exemple, les tubes de médicaments.

Dépendant de ce qu’il a avalé et de la quantité, il est conseillé dans la plupart des cas d’appeler les secours ou de le transporter le plus vite possible à l’hôpital. Il est souvent demandé aux parents d’éviter la panique afin de pouvoir bien expliquer aux médecins ce qui s’est passé. Apportez avec vous la fiole ou autre conteneur du produit qu’il a ingurgité.

Ne cherchez pas à le faire vomir ou de lui faire boire quelque chose, car cela pourrait empirer son état. Laissez un médecin s’occuper de lui

Électrocution

Dans tous les cas, il faut emmener la victime à l’hôpital, même si vous ne voyez aucun signe apparent à l’œil nu. Cependant, dans tout cas d’électrocution, il est important de supprimer le courant avant même de toucher la victime.

Autres

Faites attention également aux objets pointus et tranchants qui peuvent représenter un danger.


Faites attention également aux animaux domestiques

animaux

Il est très important d’établir des normes et des règlements sécuritaires quand vous avez des enfants à la maison et que vous élevez des animaux domestiques. Les griffures, morsures ou manque d’hygiène chez les animaux peuvent faire du mal aux enfants.

Les enfants, surtout quand ils sont en bas âge, veulent toujours jouer et toucher les animaux. Il est important donc, quand vous avez des enfants, de bien choisir vos animaux de compagnie. Puis, il faut apprendre aux enfants comment s’approcher et jouer avec les animaux pour éviter tout comportement agressif. Il ne faut pas permettre à un enfant de faire du mal à l’animal et ne laissez pas l’animal seul avec l’enfant. Si votre enfant est malade, par exemple qu’il a des problèmes d’asthme, il faut bien réfléchir avant d’accueillir un chat ou un chien à la maison.

En cas de griffure ou de morsure par l’animal domestique, emmenez l’enfant à l’hôpital.

Numéros d’urgence :

Le SAMU : 114
Les pompiers : 115
La police : 999

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor