Actualités

Culture de coraux : 20 000 boutures seront immergées

Sauver les ressources marines à travers la culture de 20 000 boutures de coraux. Deux projets de grande envergure démarrent cette semaine dans nos lagons à Flic-en-Flac et à Pointe-aux-Feuilles. Ils sont menés par l’Université de Maurice avec la collaboration du ministère de l’Économie océanique. 

20 000 boutures de coraux pour la régénération du lagon. À ce jour, plus de Rs 5 millions ont été investies en termes d’équipements dans ce projet. Le but c’est d’étendre la superficie de coraux dans les lagons qui présentent toujours des conditions favorables à la culture de coraux. 

Les coraux de Maurice subissent un blanchiment extensif. Dans certaines régions, les coraux existants disparaissent en raison d’un blanchiment qui s’accélère d’année en année. Cela devient inquiétant, à titre d’exemple, le lagon de Blue Bay présente plus de 60 % de taux de blanchiment. Selon les scientifiques, nous perdons nos coraux à une vitesse vertigineuse. La raison c’est un réchauffement continuel de l’eau. Selon les derniers chiffres, en été, soit au mois de mars-avril 2019, la température de l’eau dans les lagons a stagné entre 29⁰ C et 30⁰ C. Ce qui a provoqué le blanchiment des coraux. Comme conséquence, le taux de blanchiment est comme suite : Anse-La-Raie - 27 %, Bel Ombre - 36 %, Bain Bœuf – 64 % et Balaclava – 53 %. 

Comme solution, le chercheur en science marine Nadeem Nazurally a proposé un projet de régénération de coraux sur deux sites, il y a plus d’une année. Le projet est réalisé avec l’aide et la logistique de plusieurs partenaires dont le secteur privé. Or, c’est à partir de cette semaine que les premières boutures seront mises dans le lagon. Il a fallu attendre que le ministère de l’Économie océanique donne son aval. Le premier site se trouve à Flic-en-Flac. Les scientifiques y placeront 11 000 boutures de coraux. L’autre site est Pointe-aux-Feuilles. Là, plus de 9 000 boutures seront placées. 

Selon Nadeem Nazurally, six variétés de coraux y seront plantées. Certains types seront plantés à deux mètres de profondeur et d’autres à dix mètres de profondeur. Il y aura des cages immergées et des cages flottantes. « La technologie des cages flottantes est utilisée pour la première fois dans les eaux mauriciennes et c’est la première fois que 20 000 boutures de coraux seront plantées lors d’un seul projet », affirme le scientifique. 

Les installations ont été testées par des scientifiques étrangers qui ont attesté leur fiabilité. Une fois que les coraux auront poussé, ils seront déplacés vers les fonds marins et pourront s’épanouir et se multiplier. D’ailleurs, le ministère a déjà entamé des projets semblables en collaboration avec l’Albion Fisheries Research Centre. Le centre a placé des pépinières à Blue Bay, Balaclava et Trou-aux-Biches. Plus de 3 500 boutures de coraux ont été plantées dans ces lagons. 

 

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor