Live News

Covid-19 : le vaccin est-il recommandé pour les patients guéris ?

Est-ce qu’une personne qui a contracté la Covid-19 et qui est guérie du virus doit se faire vacciner étant donné qu’elle a déjà développé l’immunité ? Cela dit, le vaccin a pour rôle d’aider à produire des anticorps pour lutter contre le virus quand une personne est contaminée. Le point avec des professionnels de la santé.


dr philip lamDr Lam : « Des first timers qui font le vaccin »

Le Dr Philip Lam, spécialiste en médecine interne, affirme que depuis la propagation de la Covid-19, des millions de personnes ont contracté le virus de par le monde. À Maurice, 635 individus avaient été testés positifs lors de la première vague en 2020. « Très peu de ces personnes ont contracté le virus une deuxième fois. À vrai dire, ces dernières sont protégées ayant développé l’immunité », explique le médecin.

Toutefois, le Dr Philip Lam précise que vu que c’est documenté qu’il y a bien quelques personnes qui ont été infectées une deuxième fois malgré avoir contracté le virus dans le passé, on donne un « booster dose » plusieurs mois après la maladie. « C’est une mesure préventive pour augmenter l’immunité. Surtout s’il s’agit d’un frontliner ou d’une personne vulnérable. On accorde ainsi le bénéfice du doute et on essaye de protéger au maximum », souligne le spécialiste en médecine interne.

Selon le médecin, « la plupart des personnes qui font le vaccin contre la Covid-19 sont des first-timers ». Soit des personnes qui n’ont pas contracté le virus. « En général, peu importe le vaccin, une seule dose suffira comme booster à l’avenir », lance notre interlocuteur.

Le Dr Philip Lam pense que dans le futur, la Covid-19 sera considérée comme n’importe quelle autre infection respiratoire. « On devra faire un vaccin annuellement pour se protéger contre tous les variants qui se développeront au fur et à mesure comme la grippe saisonnière. Peut-être que la science viendra avec un vaccin combo où une injection va couvrir la grippe saisonnière et les variants de la Covid-19 », conclut-il.


Dr Vinita PoorunDr Vinita Poorun : « Les anticorps diminuent après trois mois »

Médecin spécialisée en pédiatrie et qui dispose une riche expérience dans la vaccination, la Dr Vinita Poorun soutient qu’en principe les anticorps diminuent au fil du temps. Cela s’applique aussi aux personnes qui ont contracté la Covid-19 et qui en sont guéries.

« Les anticorps diminuent après trois mois. Ainsi, si une personne a été testée positive à la Covid-19, il est conseillé qu’elle se fasse vacciner trois mois après avoir récupéré. En l’occurrence, au moins une dose en tant que booster », précise la doctoresse. Pour ceux qui n’ont pas contracté le virus, ils doivent faire les deux doses. La première dose est pour développer les anticorps et la deuxième agit comme booster pour que les cellules lymphocytes fabriquent les anticorps.

La Dr Vinita Poorun concède néanmoins qu’il faut avoir du recul pour comprendre la période d’immunité, qu’il s’agit d’une personne qui a contracté le virus ou d’une autre qui s’est fait vacciner. « Cela fait quatre mois qu’on a commencé la vaccination et les tests se font depuis août/septembre. Ce qui veut dire qu’on n’a que neuf mois de recul. Pour l’heure, on pense que la protection est de neuf mois », indique-t-elle.
Elle poursuit que les tests vont continuer à se faire et on déterminera après combien de mois, il faut donner une dose booster. « C’est un peu comme pour le vaccin de l’influenza. On prend en compte les variants et autres avant de préparer la prochaine dose. Ce sera pareil pour la Covid-19 », estime cette dernière.


dr ishaq jowahirDr Ishaq Jowahir : « Ceux qui ont contracté le virus n’ont pas besoin de vaccin »

Le vice-président de la Private Medical Practitionners Association, le Dr Ishaq Jowahir, estime qu’une fois une personne a contracté la Covid-19 et est guérie de la maladie, elle est immunisée contre le virus.

« Après qu’une personne a été contaminée, il n’est pas nécessaire qu’elle se fasse vacciner étant déjà immunisée. C’est un peu comme la vaccination des enfants contre la variole et la coqueluche. Une fois vaccinés, ils ont une immunité à vie », indique le médecin.

Cependant, le Dr Ishaq Jowahir souligne que par rapport à la Covid-19, on ne dispose pas beaucoup de données sur combien de temps va durer l’immunité. « C’est une nouvelle maladie. D’ailleurs, on ne sait même pas combien de temps va durer l’immunisation quand une personne se fait vacciner », lance-t-il.

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !