Live News

Covid-19: La vie reprend son cours normal en Chine, une lueur d'espoir pour notre planète

Des enfants jouant dans un jardin à Pékin, en Chine, le samedi 14 mars, alors que les restrictions de voyage et de déplacement commencent à être levées (Crédit photo : Lintao Zhang/Getty Images @ cnn.com)

La Chine a rapporté, ce mardi 17 mars, un seul nouveau cas d'origine locale de contamination par le coronavirus [Covid-19] et 20 cas importés par des personnes entrées dans le pays, selon l'AFP.

Le seul cas indigène a été enregistré à Wuhan, la ville du centre du pays où l'épidémie est apparue à la fin de l'an dernier, selon le ministère de la Santé. 

Wuhan et sa province, Hubei, soulignons-le, ont été placés fin janvier en quarantaine, avec plus de 50 millions d'habitants coupés du monde.

Taux de mortalité de 3, 9 % en Chine ; 68 869 guérisons

Selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles en milieu de journée ce mardi 17 mars, la Chine a dénombré 80 881 cas de Covid-19 depuis l'apparition du virus en décembre. 

Depuis, il y a eu 3 226 décès et 68 869 guérisons. Les autres patients sont toujours en traitement. Ce qui représente jusqu'ici un taux de mortalité de 3, 9 %. Ces chiffres ne concernent, bien sûr, que la Chine. (Voir d'autres chiffres plus bas).   

Le virus « pratiquement jugulé » en Chine

Après avoir dénombré plus d'un millier de nouvelles contaminations quotidiennes en février, la Chine affirme avoir « pratiquement jugulé » le virus. La maladie est désormais moins répandue dans son berceau chinois que dans le reste du monde.

Maintenant que l’épidémie de coronavirus a été largement contenue à travers le pays, la vie en Chine commence à revenir à la normale, avec la levée des confinements et des employés retournant travailler.

Chine coronavirus
Deux hommes font un selfie au Palais impérial alors qu'il rouvre au public en raison d'une réduction des cas de coronavirus COVID-19 à Shenyang, dans la province du Liaoning au nord-est de la Chine, le 17 mars 2020.

La vie reprend son cours normal 

Ce qui est une très bonne nouvelle, car non seulement le nombre des personnes touchées par le virus a chuté de façon spectaculaire, mais la vie a aussi repris son cours normal comme l'a rapporté CNN dans un article mis en ligne le dimanche 15 mars. 

Des écoles rouvrent leurs portes 

La BBC a relaté sur son site lundi 16 mars que des écoles en Chine ont rouvert leurs portes après un mois. Les élèves de la province de Guizhou, dans le sud-ouest de la Chine, ont pu reprendre leurs études, selon la télévision nationale chinoise (CCTV).

« L'usine du monde » se remet au travail 

Nommée « l'usine du monde », la Chine voit donc ses usines et ses entreprises redémarrer leurs activités. Une lueur d'espoir pour les consommateurs qui craignaient des pénuries des commodités de base.   

Li Kwong Ken Kwet Cheong,  de la Mauritius Chinese Chamber of Commerce, rassure les Mauriciens. « Il n'y a pas à s'inquiéter. Il n'y aura pas de pénurie des produits venant de la Chine », a-t-il déclaré ce mardi 17 mars à www.defimedia.info 

« Le redémarrage économique se fait petit à petit et la vie reprend son cours normal en Chine », explique-t-il (voir sa déclaration intégrale à la fin de l'article).  

« Normalisation progressive » 

Selon l'AFP, c'est un nouveau signe de normalisation progressive à l'épicentre du Covid-19 car des entreprises de Wuhan, la ville chinoise où est apparu le nouveau coronavirus, ont été autorisées mercredi 11 mars à reprendre leurs activités.

L'annonce intervenait au lendemain de la visite du président chinois Xi Jinping dans cette municipalité de 11 millions d'habitants, d'où toute entrée ou sortie était interdite depuis le 23 janvier en vertu d'un cordon sanitaire.

Wuhan
Vue aérienne montrant des bâtiments résidentiels et commerciaux de Wuhan, dans la province centrale du Hubei en Chine, le 27 janvier 2020

Ainsi, les entreprises de Wuhan produisant des biens et services de première nécessité pour la

population et les hôpitaux ont pu redémarrer sans délai. 

Dans cette catégorie figurent les entreprises du secteur alimentaire (supermarchés, production de céréales, viandes, fruits, légumes) et celles de la production agricole (semences, engrais, pesticides, aliments pour animaux).

Entrées et sorties d'autoroute rouvertes 

Les déplacements internes reprennent : lorsque l’épidémie était à son apogée, 1 119 entrées et sorties d’autoroute à travers le pays ont été fermées. Maintenant, toutes, sauf deux, ont rouvert, selon le média d’État Xinhua.

Des centaines de routes précédemment fermées dans les comtés, les villes et les provinces ont également rouvert. Le réseau routier national « fonctionne normalement » et les déplacements ont repris à l’intérieur de 28 provinces, a rapporté Xinhua.

wuhan
Des routes sont restées désertes pendant un peu plus d'un mois à Wuhan

11 198 des 12 028 stations de santé et de quarantaine supprimées 

Sur les 12 028 stations de santé et de quarantaine installées sur les autoroutes dans la province du Hubei, 11 198 ont été supprimées. C’est un contraste énorme par rapport à février. Il y a tout juste un mois, elles bloquaient une grande partie de la Chine.

De nombreux résidents du Hubei n’étaient pas autorisés à quitter leurs appartements, sans parler de la ville. Certains sont restés confinés pendant des semaines. Même dans les villes, les transports en commun étaient limités ; à Wuhan et dans d’autres villes verrouillées, les rames de métro et la plupart des taxis ne circulaient plus. Seulement un petit nombre de navettes et de voitures étaient fournies par le gouvernement.


 Li Kwong Ken Kwet Cheong : « Il n'y a pas à s'inquiéter... »

« Il n'y a pas à s'inquiéter. Il n'y a pas de pénurie des produits de la Chine en vue », rassure Li Kwong Ken Kwet Cheong, membre de la Mauritius Chinese Chamber of Commerce. Il affirme que « la Chine chausse 90 % du monde allant des denrées alimentaires aux produits "souvenirs"».

President
Li Kwong Ken Kwet Cheong

« Le redémarrage économique se fait petit à petit et la vie reprend son cours normal en Chine. Les commerçants passent à nouveau leurs commandes. Cependant, la livraison est déterminée par le nombre de produits en demande. Et par les bateaux qui assureront la livraison. Si les bateaux n'ont pas suffisamment de marchandises, ils ne voudront pas prendre le large par peur  d'accuser des pertes», ajoute Li Kwong Ken Kwet Cheong, interrogé par www.defimedia.info ce mardi. 

Il explique également que « les grands importateurs n'attendent pas la dernière minute pour commander ». « Donc, il n'y a pas de soucis à se faire », assure-t-il.


Pas de risque de contamination 

Les produits alimentaires importés de Chine, à savoir la sauce de soja, les légumes congelés et les boîtes de conserve ne représentent aucun risque de contamination au coronavirus. C’est l’assurance donnée par les membres de la Chinese Business Chamber (CBC) lors d'une causerie organisée sur l’impact du Covid-19, le jeudi 5 mars, à Trianon.


Bon à savoir 

3 février 2020 : Le ministère de l’Agro-industrie impose une restriction sur l’importation des animaux, des poissons et d’autres produits dérivés d’animaux (fruits de mer réfrigérés, surgelés et séchés, incluant la sauce de poisson, la sauce d’huitre, les objets à base de poil d’animaux, la laine, de la nourriture pour animaux, etc.) en provenance de la Chine. 

7 février 2020 : Une nouvelle décision est prise. La restriction, qui est temporaire, est limitée simplement aux animaux vivants et aux poissons.

Des produits totalisant Rs 24 milliards importés de Chine

Années   : Valeur totale des produits que Maurice a importés de Chine 
2017       : Rs 29,6 milliards
2018       : Rs 31,8 milliards
2019 (janvier à septembre)  : Rs 24 milliards 
Source : Statistics Mauritius


Dernier bilan dans le monde 

Selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, en milieu de journée ce mardi 17 mars, il y a eu 183 720 cas d'infection et plus 7 408 décès dans le monde. 146 pays et territoires sont touchés par le coronavirus.

La Chine dénombre 80 881 cas (3 226 décès et 68 869 guérisons). Les pays les plus touchés ensuite sont : l'Italie (2 158 morts, 27 980 cas), l'Iran (988 morts, 16 969 cas), l'Espagne (491 morts, 11 178 cas) et la  France (148 morts, 6 633 cas).


 

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !