Live News

Covid-19 - Dr Gunness : «Une personne avec le variant Delta peut contaminer jusqu’à 600 personnes en 9 jours»

Le Dr Sunil Gunness, cardiologue et président de la Heart Foundation Mauritius.

« Zot la santé dan zot lamé. » C’est le message du Dr Sunil Gunness, président de la Heart Foundation Mauritius, qui s’inquiète de la situation alarmante de la Covid-19 dans le pays. Il revient sur les principales mesures que chaque citoyen doit prendre pour se protéger et protéger les autres. 

«On fait face à un véritable tsunami. Le virus Delta est dans le pays et les précautions doivent s’accentuer », souligne le Dr Sunil Gunness. Le cardiologue et président de la Heart Foundation Mauritius fait comprendre, dans une nouvelle vidéo intitulée La Route du Cœur sur sa page Facebook, que le virus Delta est huit fois plus contagieux.

« Cela veut surtout dire qu’une personne ayant la Covid-19, particulièrement le variant Delta, peut contaminer jusqu’à 600 personnes en neuf jours. Ces 600 personnes vont à leur tour contaminer d’autres individus. C’est un cycle infernal qui va continuer, si on ne réagit pas. C’est donc un vrai problème de contagiosité », explique le cardiologue.

Pour éviter d’avoir le virus, il revient sur les gestes barrières, dont la vaccination. « La vaccination a fait ses preuves. Une nouvelle étude française sur 22 millions de personnes atteste clairement que le risque de décès diminue chez les individus vaccinés. On n’est plus dans l’à-peu-près, on est maintenant sûr de ce qu’on avance sur l’efficacité de la vaccination et cela quel que soit le vaccin », fait-il comprendre. Certes, il n’empêche pas la contamination, mais il diminue le nombre d’hospitalisations, des formes graves de la maladie et de décès.

Cependant, la vaccination seule ne suffit pas. Pour le médecin, il faut pouvoir limiter la transmission du virus et c’est pourquoi la distanciation sociale reste un aspect clé dans la lutte contre la Covid-19. « Il y a une charge virale qu’il faut pouvoir limiter. La distanciation sociale peut éviter cela, puisque si la personne infectée est loin, le virus ne se transmet pas. Cela s’accentue davantage en portant le masque », précise le Dr Gunness. Il est aussi revenu sur le port du masque, qui est souvent mal utilisé par les Mauriciens. Le nez et la bouche doivent être couverts à tout prix. Il fait surtout ressortir qu’il ne faut absolument pas toucher le masque avec les mains tout au long de la journée. Le cardiologue évoque aussi l’importance d’avoir de nouveaux réflexes en évitant de se toucher le nez, les yeux et la bouche. Il recommande aussi d’éviter les masques en tissu et d’opter pour un masque chirurgical pour mieux se protéger contre les variants de la Covid-19.

Quand une personne est testée positive, il faut agir sans tarder et ne pas paniquer. « C’est crucial surtout durant les cinq premiers jours, afin de voir comment la maladie va évoluer », dit-il, tout en mettant en avant plusieurs astuces pour limiter les complications. En premier lieu, il conseille de parler le moins possible afin de ne pas fatiguer les bronches. Ensuite, il faut boire beaucoup de liquides tièdes, afin d’uriner le plus souvent possible. « Le fait d’uriner va aider à éliminer le virus », ajoute-t-il. Pour ce qui est des médicaments, il indique que le paracétamol peut aider.

Les astuces préventives

Il existe plusieurs astuces naturelles pour limiter la charge virale du virus, selon le Dr Gunness. Il recommande de faire l’inhalation de vapeur en rentrant à la maison après le travail ou encore de faire des bains de bouche avec de l’eau salée. « Il faut savoir que le virus circule dans la gorge et le pharynx pendant quelques heures, entre quatre à six heures avant d’aller vers d’autres zones du corps, notamment les poumons. En faisant l’inhalation et le gargarisme, il est possible de diminuer la charge virale à temps », indique-t-il. Ensuite, le Dr Gunness parle également des techniques du yoga, notamment sur l’art de la respiration, qui permet de faire pression sur les voies nasales. 

Comprendre sa saturation d’oxygène

Pour vérifier son niveau de saturation d’oxygène dans le sang, il y a un appareil sur le marché, qui est l’oxymètre. Cependant, en l’absence de cet appareil, il existe l’astuce naturelle qui vise à prendre une grande inspiration, de retenir sa respiration pendant dix secondes avant d’expirer. 

Le rôle de la vaccination et de la troisième dose

Pour le Dr Gunness, il est important de comprendre d’abord comment fonctionne le système immunitaire, avant de voir toute l’importance de la vaccination anti-Covid-19. « Notre système immunitaire est notre défense contre les bactéries et virus. Mais, vu que la Covid-19 est nouvelle, le corps n’a jamais réagi face à ce virus. En faisant la première dose du vaccin, l’organisme commence à créer des anticorps qui alertent sur une potentielle contamination et la deuxième dose va venir renforcer ce système de défense face au virus », fait clairement comprendre le cardiologue. Mais, au bout de six mois, les anticorps diminuent, d’où l’importance alors d’envisager la troisième dose du vaccin contre la Covid-19. 

À voir sur Défi Santé et La Route du Cœur

Le Dr Sunil Gunness a mis en avant plusieurs techniques pour protéger ses poumons, notamment à travers les exercices de respiration. Dans la vidéo « Spécial Covid », le médecin fait une démonstration de ces différentes techniques, dont certaines avec des outils faciles à trouver. Retrouvez cette vidéo sur la page Facebook de « La Route du Cœur » et sur le site Défi Santé (www.defisante.mu). 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !