Techno

Concours de robotique : des collégiens mauriciens atteignent les demi-finales au Mexique

Les trois collégiens et leur accompagnateur  Krishna Athal. Les trois collégiens et leur accompagnateur Krishna Athal.

L’équipe d’étudiants mauriciens engagée dans le concours de robotique Intermational FIRST (For Inspiration and Recognition of Science and Technology) Global Challenge (FGC) 2018 a atteint les demi-finales.

Cette compétition a eu lieu il y a une semaine au Mexique. Anushree Luchooa du Droopnath Ramphul State College, Anaëlle Marie Dhunnoo du Loretto College Port-Louis, et Brendon Shane Rama-Naik du London College, se sont ensuite inclinés face aux équipes de la Roumanie, de Singapour et de la Chine. Les trois étudiants s’étaient qualifiés à Maurice parmi 228 élèves issus de différents collèges du pays. Ils sont parrainés par le Youth United in Voluntary Action (YUVA) Mauritius.

Pour Krishna Athal, Executive Director de YUVA Mauritius, qui était du voyage, cette performance est très bonne. « C’est une super performance malgré l’absence de soutien à Maurice de la part du secteur privé ainsi que du gouvernement. 170 pays étaient représentés lors du concours et ils étaient soutenus par leurs gouvernements », déplore Krishna Athal.

Ce dernier précise que les trois participants ont reçu leur kit de robotique d’une valeur de Rs 150 000 en juillet ici. Ils ont débuté la préparation du robot à Maurice avant de la terminer au Mexique. L’équipe mauricienne a participé à 13 matchs où son robot devait manipuler des boîtes.

Il s’agissait de la première participation d’une équipe mauricienne au FGC 2018. Le YUVA a pour objectif d’engager une nouvelle équipe en 2019 avec la ferme intention de faire encore mieux grâce à une meilleure préparation des collégiens.

First Global a vu le jour en 1989 aux Etats-Unis. L’organisation visait alors d’abord les jeunes Américains. À ce jour, ce sont plus de 500 000 élèves, âgés de six à 18 ans, qui ont participé à des concours de robotique organisés par First Global. Selon l’organisation, plus de 75 % de ces jeunes ont ensuite suivi une formation dans les STEM. Les participants ont reçu des kits de robotiques envoyés par First Global. Les robots sont assemblés dans leurs pays respectifs puis ils sont perfectionnés sur le lieu du concours.