Economie

Anton Musgrave : «L’intelligence artificielle bouleversera le monde de demain»

Anton Musgrave

Les avancées dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la robotique et de l’apprentissage, entre autres, façonneront le mode de vie de demain. Tel est l’opinion exprimée par Anton Musgrave, conférencier de renom au Hennessy Park, à Ébène le mercredi 7 mars. Le stratège commercial, orateur public et associé principal de FutureWorld International, était l’invité d’AfrAasia, de la Chambre de Commerce sud-africaine à Maurice et de la South African Airways.

D’emblée, Aston Musgrave a soutenu que « les mégatendances des nouvelles technologies entraîneront des évolutions disruptives à l’avenir. Le développement dit analogique fera bientôt place à des processus exponentiels. »

L’intervenant a cité plusieurs exemples pour démontrer à quel point les avancées dans les domaines de l’intelligence artificielle vont changer notre mode de vie. L’entreprise SpaceX de l’entrepreneur milliardaire Elon Musk est citée en exemple. C’est elle qui a fait décoller le plus lourd engin spatial, au grand dam des Américains et des Russes. Il s’agit maintenant, dit-il, d’une révolution qui se met en place : analogie versus l’exponentiel .

Anton Musgrave, le futuriste, avance que d’autres bouleversements sont attendus : « la prédictibilité versus le chaos; le physique versus le virtuel ; les individus versus les machines ; la propriété versus l’accès libre, le capital versus le collectif, l’actionnaire versus l’écosystème ; l’emploi fixe versus la création des entrepreneurs ; les contraintes versus l’abondance ; les énergies fossiles versus l’apport des renouvelables, la réalité versus les rêves, l’Occident versus l’Orient. »

Anton Musgrave estime que la majorité des emplois dans « l’ancien monde » est menacée. « Avec l’automatisme, les risques que les comptables et auditeurs seront remplacés sont de 93,5 %, sauf s’ils deviennent plus créatifs. Dans certains établissements scolaires, on n’enseignera plus les matières comme les maths, la chimie, la biologie comme on le fait aujourd’hui. On confrontera les jeunes à des cas concrets : Comment gérer un café. L’étudiant devra, lui, découvrir la provenance des graines de café. C’est ainsi qu’il augmentera ses connaissances en géographie, en logistiques, dans le transport et dans les moyens à utiliser pour obtenir un meilleur rendement, etc. C’est cette forme que prendra l’apprentissage du futur », dit-il. Les marchés aiment les rêves. Cela explique pourquoi Amazon a reçu une sursouscription sur ses obligations de $ 16 milliards alors que l’entreprise ne voulait que $ 13,7 milliards pour acheter la chaîne de supermarchés américaine Whole Foods. Tesla a levé des obligations de $ 1,8 milliard, soit $ 300 millions de plus que celles offertes au départ, a notamment tenu à souligner l’intervenant à ce forum.