Live News

Vols à l’arraché et braquages à main armée : un climat d’insécurité règne

Les récents braquages et surtout les images du vol avec violence sur une sexagénaire déjoué de justesse, le vendredi 15 janvier à la rue Dartois, Port-Louis, ont choqué le public. Une situation qui pousse de nombreux Mauriciens à se demander s’ils sont en sécurité dans la rue...

L’inspecteur Shiva Coothen : «On doit prendre ses précautions» 

Cinq braquages et Rs 7 millions emportées, et le récent cas de tentative de vol avec violence à Port-Louis… Y a-t-il une recrudescence du nombre de vols à Maurice ? Interrogé à ce sujet, l’inspecteur Shiva Coothen, du Police Press Office, affirme que « le nombre de vols en ce début d’année n’est pas alarmant ». Cependant, l’inspecteur de police demande aux Mauriciens de rester vigilants. « Le public doit prendre un minimum de précautions, car ce genre de voleurs est à l’affût de l’occasion. De ce fait, nous ne devons pas leur donner l’occasion d’agir », indique-t-il. Revenant sur le cas de tentative de vol à l’arraché qui s’est produit à Port-Louis le vendredi 15 janvier, l’inspecteur Shiva Coothen a tenu à féliciter les volontaires qui ont réussi à maîtriser le malfrat. « C’est un exemple à suivre. Je salue leur bravoure. Ils ont mis en pratique les mesures préconisées par la Crime Prevention Unit et livré le malfrat à la police », souligne-t-il.   

Darsheena Kowlessur, 22 ans, de Quatre-Bornes : «Une société ostentatoire et avide» 

darsheena« La qualité de la vie diminue nettement à Maurice et les crimes augmentent de jour en jour, notamment les vols avec violence.  Nous avons peur de marcher seuls. Je pense que l’éducation civique doit être introduite dans le cursus scolaire. De plus, la loi doit être plus sévère envers les criminels afin de les dissuader de récidiver. Les incidents de ces derniers temps nous démontrent la réalité d’une société ostentatoire et avide. »


Ghirish Reedoy, 26 ans, de Trois-Boutiques : «Les lois devraient être renforcées»

ghirish« Après l’incident survenu à Port-Louis, il n’y a plus de doute… Nous ne sommes pas en sécurité. Si quelque chose comme cela peut se produire en pleine journée, je me demande jusqu’où les malfaiteurs sont prêts à aller pendant la nuit. Je pense que les lois devraient être renforcées afin que les gens puissent se sentir en sécurité chaque fois qu’ils se trouvent à l’extérieur de leur maison et cela, peu importe l’heure. »


Gaston Valayden, 73 ans, de Rose-Hill : «La violence grandissante inquiète»

gaston« J’ai été victime de cambriolage à plusieurs reprises. J’ai installé des caméras de surveillance chez moi et dénoncé les voleurs à la police. Mais hélas, il n’y a pas eu de résultats. Aujourd’hui, les voleurs n’ont pas froid aux yeux et la violence grandissante des malfaiteurs inquiète. Si on n’est pas en sécurité dans sa propre maison, alors dans la rue, c’est pire. En tout cas, je dis chapeau au bon Samaritain qui est venu en aide à cette dame en détresse, qui s’est fait attaquer par des voleurs à Port-Louis vendredi dernier. »


Yadav Damree, 23 ans, de Laventure : «Il ne faut pas hésiter à intervenir» 

yadav« Il y a un grave problème d’ordre public dans le pays. C’est le résultat d’un profond dysfonctionnement au sein des institutions. Nous ne sommes en sécurité nulle part. Notre société a pris une telle direction que souvent des discussions banales finissent par des agressions et les cas de vol ne cessent de croître. Je ne me sens pas en sécurité. Cependant, quand des incidents comme la tentative de vol survenue à Port-Louis se produisent, il ne faut pas hésiter à intervenir, comme l’a fait cette personne qui est venue en aide à la victime. C’est un exemple à suivre. De plus, la loi doit être plus sévère contre ce genre de criminels. »


Siven Malayandi, 64 ans, de Chamouny : «Je suis conscient d’être une proie facile»

siven« Les images de cette pauvre femme se faisant attaquer dans la rue donnent froid dans le dos. En tant que senior, j’ai davantage peur pour ma sécurité, car je suis conscient d’être une proie facile. Nous vivons dans la peur, car s’aventurer dans la rue est devenu un réel danger et la situation ne fait qu’empirer de jour en jour. » 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !