Live News

Santé reproductive - Vaccin contre la Covid-19 : l’impact  sur les règles reconnu

Bien que les vaccins aient largement permis de prévenir les décès et les maladies graves, de nombreux experts de la santé ont d’abord balayé les inquiétudes lorsque des femmes ont commencé à signaler des cycles menstruels erratiques après avoir reçu les injections. 

Cependant, ces troubles sont désormais reconnus par le monde scientifique. D’ailleurs, l’Université de l’Illinois et la faculté de médecine de l’Université de Washington aux États-Unis ont mené la plus grande étude jamais réalisée depuis la pandémie de Covid-19. L’enquête avait été lancée en ligne en avril 2021 et après trois mois, les chercheurs ont recueilli et analysé plus de 39 000 réponses de personnes âgées de 18 à 80 ans sur leurs cycles menstruels.

Toutes les personnes sondées avaient été vaccinées - avec les sérums Pfizer-BioNTech, Moderna, Johnson & Johnson ou un autre qui avait été approuvé en dehors des États-Unis. Les participantes n’avaient pas contracté la Covid-19 avant d’être vaccinées. L’étude, publiée le vendredi 15 juillet dans la revue Science Advances, montre que 42 % des femmes ayant des cycles menstruels réguliers ont connu des saignements plus abondants après la vaccination, tandis que 44 % n’ont signalé aucun changement et 14 % ont fait état de règles plus légères. En outre, 39 % des personnes sous traitement hormonal du genre, 71 % des personnes sous contraception et 66 % des femmes ménopausées ont connu des saignements plus abondants après les deux injections.

Tel a été le cas pour Anoushka Issur, 45 ans, qui a vu ses règles revenir après plusieurs mois de ménopause. « Cela a été difficile à comprendre dans un premier temps. Mais la situation est redevenue à la normale par la suite », raconte-t-elle. 

Samianah Amir, 32 ans et mère d’une petite fille a eu des règles abondantes durant les deux  mois suivant sa vaccination contre la Covid-19. « Le plus dur était de ne pas avoir d’informations sur l’impact du vaccin sur les règles», dit-elle.

Effets temporaires

Ces troubles des règles restent cependant temporaires, selon le Dr Chandra Shekar Ramdaursingh, gynécologue. « On a eu beaucoup de patientes avec des troubles des règles, mais ils n’étaient pas sévères. Certaines personnes avaient des règles abondantes, d’autres en avaient moins souvent. Ce sont autant de troubles qui peuvent survenir suite à la vaccination contre la Covid-19 », fait comprendre le gynécologue. Ce dernier estime qu’il est important que les médecins traitants avertissent leurs patientes sur cet effet secondaire sans pour autant créer de panique.

« La patiente doit être informée pour qu’elle ne soit pas alarmée au cas où elle se retrouve avec des règles irrégulières. Mais dans tous les cas, ce sont des effets temporaires et sans inquiétude. Le cycle menstruel revient à la normale après trois à quatre mois », indique le Dr Chandra Shekar Ramdaursingh. 

Cependant, les perturbations des cycles menstruels sont normales et même si la pandémie entraîne des modifications des cycles, les impacts des vaccins restent faibles selon lui. « Les vaccins contre la Covid-19 sont sûrs et surtout recommandés. Il faut juste être conscients des changements qui peuvent être occasionnés, mais qui sont sans gravité pour la santé », rassure le gynécologue. La récente étude vient valider les expériences des femmes qui ont eu des changements menstruels, mais précise également que ces changements sont transitoires.

Les personnes âgées plus concernées 

L’étude a révélé que certaines catégories démographiques sont plus susceptibles de connaître des changements menstruels. En effet, un flux menstruel plus important était plus probable chez les femmes plus âgées, par exemple. Les personnes interrogées qui utilisaient une contraception hormonale, avaient été enceintes dans le passé ou avaient été diagnostiquées d’un problème lié à la reproduction tel que l’endométriose, les fibromes ou le syndrome des ovaires polykystiques, étaient également plus susceptibles d’avoir des saignements plus abondants pendant leurs règles. Enfin, les femmes ayant subi d’autres effets secondaires des vaccins, comme la fièvre ou la fatigue, avaient aussi plus de chances d’avoir des règles irrégulières.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !