Magazine

Ma musique… mon monde !

Saneethe Vidwan Sharvan Boyjoonauth Saneethe Vidwan Sharvan Boyjoonauth

La musique fait partie intégrante de la vie des enfants. Plus ils y sont exposés, meilleur est leur développement global.

Saneethe Vidwan Sharvan Boyjoonauth, professeur de musique, encourage les parents à inscrire leur enfant dans des cours d’art, tels que la musique, la danse et la peinture. Ce qui évitera qu’ils tombent dans les fléaux qui touchent la société.

« Les principes à respecter dans la musique aident un enfant à être plus discipliné. Celle-ci contribue au développement intellectuel de l’enfant dès le plus jeune âge. La musique aide l’enfant à prendre soin de sa santé, car il faut un bon système de digestif pour pouvoir chanter ou danser. Le soutien des parents est important pour encadrer l’enfant », explique-t-il.

Il demande au gouverne-ment de mettre en place une formation « de savoir-être » dans les établissements scolaires (préscolaire et primaire) pour les parents, « car beaucoup ne savent pas comment bien encadrer leurs enfants », estime-t-il.

Témoignages

Ravane et guitare

Cedric ReneCédric René, un jeune Vacoassien âgé de 8 ans, est passionné par la musique locale. Son instrument est la ravane et il pratique aussi de la guitare.

« Quand je joue, j’appartiens à ma musique. Je suis heureux et la musique m’aide à me détendre et j’ai confiance en moi. Je participe souvent à des concerts avec ma troupe. Notre groupe a remporté la deuxième place, l’année dernière, au centre Mandela à l’occasion de Noël. C’est super de jouer devant un public. Quand je serai grand, j’aimerais devenir policier », raconte-t-il.

« Mo ankouraz mo bann kamarad vinn fer lamizik pou ki demin nou kapav organiz enn ti baz pou nou montre nou talan », indique-t-il.


Guitare

SeesahaAlexandre Seesaha, âgé de 10 ans, aime la guitare. Ses styles préférés sont le rock, le blues et la pop. « La guitare m’a toujours ébloui et surtout, c’est facile à apprendre. Cela fait un an que j’ai commencé à en jouer et je peux dire que j’ai fait beaucoup de progrès. Cela m’aide à me détendre, je me sens bien dans ma peau et quand je joue, j’apporte le sourire aux autres. Je souhaiterais devenir pilote », fait-il ressortir. La musique l’aide à s’épanouir intellectuellement et morale-ment.


Musique vocale

Nelwin Ramroch et Saiden Curpen
Nelwin Ramroch et Saiden Curpen

Saiden Curpen était dyslexique. Il avait du mal à entendre et n’arrivait pas à parler. À l’âge de trois ans et demi, ses parents l’ont inscrit à des cours de Carnatic Music et depuis, un grand changement s’est opéré dans sa vie.

Pour Saiden, 5 ans, la musique rend un enfant libre. « Je sens que la musique m’aide à mieux me développer, à apprendre et à comprendre beaucoup de choses. Elle m’aide à assimiler. J’apprends en rythme musical pour apprendre les syllabes, les mots. Quand je serai grand, j’aimerais pouvoir réparer des voitures comme les Transformers ! », raconte-t-il.

Nelwin Ramroch, 5 ans, un habitant Forest-Side, trouve que la musique est jolie. Sa passion, c’est la musique vocale, plus précisément le Vathapi Ganapathim, qui est une composition de Mathuswami Dikshitar dédiée au dieu Ganesha.

« Au début, c’était difficile, mais je me suis habitué et j’y trouve mon bonheur. Mes parents m’aident à répéter tous les jours. Quand je joue, je me sens bien. J’aime fermer les yeux quand je chante, car j’arrive à me concentrer et des fois, quand j’apprends mes leçons aussi, j’adopte la même habitude », raconte ce p’tit bout d’chou, qui n’est du tout pas timide.


Violon

SunasseeBuvanesh Sunassee, 9 ans, pratique le violon. Ce petit habitant de Mont-Roches est fou amoureux de son violon depuis trois ans. Ce sont ses parents qui l’ont inscrit à ce programme.

« J’aime le son de cet instrument ! La musique représente la joie, la gaieté et le voyage pour moi. Un jour, je serai architecte, car j’ai une imagination débordante et j’aime dessiner des bâtiments. Aussi, je serai un grand violoniste pour pouvoir jouer devant un public. Le message que je veux faire passer, c’est qu’il est important de pratiquer une activité comme la musique ou un sport, sans négliger ses études. Cela aide à être plus discipliné », livre-t-il. Selon lui, la musique aide un enfant à avoir la joie de vivre et lui donne confiance en lui-même.

Le Week-end FoU FoU FOU