Live News

Inauguration de la première centrale éolienne du pays : 9 fermes photovoltaïques bientôt opérationnelles

Le ministre de l’Énergie Ivan Collendavelloo a inauguré lundi la première centrale éolienne du pays, à Bras-d’Eau. Il a ainsi annoncé la mise en opération de plusieurs fermes photovoltaïques.

«Ces dossiers sont restés au placard, mais ont été dépoussiérés par l’actuel gouvernement. » C’est ce qu’a déclaré Ivan Collendavelloo en faisant référence aux neuf fermes photovoltaïques qui entreront bientôt en opération.

Ainsi, à partir de ce mois, trois fermes, d’une capacité totale de 2 MW, seront opérationnelles à Petite-Retraite, Mon-Choisy et L’Espérance. Trois autres, d’une capacité totale de 41 MW, verront aussi le jour à Solitude, Queen Victoria et Henrietta. Elles seront opérationnelles en août 2017. Par ailleurs, une deuxième unité entrera en opération à Petite-Retraite en 2018. Petite-Rivière et Anahita seront aussi dotées d’une ferme éolienne. Les trois sont d’une capacité de production de 1 à 9 MW.

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Énergie a souligné qu’un montant de Rs 400 millions sera décaissé pour augmenter la capacité d’absorption d’énergies intermittentes. Il a ajouté qu’un partenariat entre Maurice et le continent africain est en passe de voir le jour. « Des pourparlers sont en cours avec Madagascar et des pays d’Afrique pour ce qui est de la production énergétique à travers la CEB Green Energy Ltd », a-t-il dit.

Ivan Collendavelloo a précisé que Rs 200 millions seront utilisées pour rehausser la centrale hydroélectrique de Sans-Souci. Il a ensuite annoncé la nomination d’un Chief Executive Officer à la Mauritius Renewable Energy Agency. Il s’agit, selon le ministre de l’Énergie, d’un Mauricien domicilié en Angleterre.

Étude menée dans le sud

Le ministre de l’Environnement Alain Wong a, lui, dit qu’on devrait se tourner vers d’autres formes d’énergies. Il a fait ressortir qu’une étude est menée dans le Sud concernant l’énergie océanique. Cette étude, a souligné Alain Wong, bénéficie de la collaboration du gouvernement australien. Mahen Seeruttun, ministre de l’Agro-industrie, était également présent à l’inauguration.

La construction du parc éolien de Bras-d’Eau a nécessité une année de travail et des investissements de Rs 700 millions. Les 11 éoliennes, qui font 65 mètres de haut, sont alignées à une distance de 130 mètres. L’assemblage des appareils a requis près d’une année de labeur aux techniciens et autres ouvriers de la compagnie Quadran Energies Libres et Aerowatt Mts Ltd. La maintenance des éoliennes se fera régulièrement, à raison de chaque six mois.

La capacité de production totale de cette ferme sera de 9,35 MW et 16,3 millions de KWh annuellement. Ainsi, 10 000 foyers seront approvisionnés grâce à cette centrale. Ivan Collendavello a indiqué que « le prix de l’électricité de ces éoliennes restera statique pendant 20 ans » en raison d’un protocole d’accord avec le Central Electricity Board, qui s’étend sur 20 ans.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !