Live News

Hausse des prix des carburants : «Évidemment c'est un coup dur pour les consommateurs», dit Ganoo


« Évidemment, c'est un coup dur pour les consommateurs », concède Alan Ganoo. Le ministre du Transport répondait aux questions de la presse sur la nouvelle, voire la quatrième hausse des prix des carburants en six mois, entérinée ce mercredi soir 18 mai. C’était à l’issue de sa participation au lancement du projet Territoire de Bel Ombre par Rogers Hospitality au Château de Bel Ombre.  

« C’est un peu sans surprise car nous savons tous de ce qui se passe de par le monde aujourd’hui. Les deux ‘F’ soit ‘Food and Fuel’ subissent des augmentations incroyables. La situation n’est pas sous notre contrôle. Nous le regrettons évidemment. Le ministre du Commerce n’a pas eu d’autres choix. Raison pour laquelle cette augmentation est intervenue aujourd’hui », a déclaré Alan Ganoo. 

Le ministre du Transport justifie aussi les taxes sur les carburants.  

« Je redis que ces ‘levy’ sont des ‘cross-subsidy’. Si nou pa ti ena sa subsidy la, nou pa ti pou pey gaz menaze, la farine et diriz ek prix ki nou pe peye. Tou ban gouvernman depan lor sa ban diferan levi ki impoze lor pri lesans la pou ‘subsidize’ la populasyon », a fait comprendre le ministre. 

Et d’ajouter que « même pour le secteur transport, cela nous coûte Rs 700 millions par années en terme de subsides. Nou geyn li a traver enn levi ki impoze lor prix lesans. Si nou tir sa somme la, pri ticket ti pou triple, ti pou 110 % au lie de 31 % ».  

« Mesures dans le prochain budget pour soulager la population » 

Alan Ganoo parle d'une situation inédite et se dit confiant que le ministre des Finances viendra avec des mesures pour soulager la population dans le prochain budget.  

« Nous vivons dans une situation inédite voire sans précédent. Même des institutions comme le Fonds monétaire international, la Banque mondiale entre autres avaient prévu cette hausse suite aux hostilités entre la Russie et l’Ukraine », dit-il.  

« Je fais un appel à la population pour comprendre que la situation dans laquelle on vit est difficile. (…) Le Budget 2022-2023 s’approche. Je n’ai pas des doutes que le ministre des Finances aussi bien que le Premier ministre, qui a à cœur l’intérêt des compatriotes, proposeront des mesures dans le prochain budget pour soulager la population en particulier ceux qui sont en bas de l’échelle », a souligné Alan Ganoo.  

A une autre question de la presse sur le message de Xavier Luc Duval qui parlait d’une « augmentation artificielle et qui accusera une baisse lors de la présentation du prochain budget, le ministre a répondu ceci : « Ce n’est totalement pas vrai ». « Il a été lui-même un ancien ministre des Finances. Il devrait être conscient de la gravité de la situation. Nous ne sommes pas pessimistes », a conclu Alan Ganoo.  

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !