Actualités

Formation en soins infirmiers - Nichole Orwin : «Le métier d’infirmier a grandement évolué»

Nichole Orwin Nichole Orwin, chargée de cours.

Former des Mauriciens professionnellement en les aidant à développer des compétences, connaissances et aptitudes requises pour travailler dans le domaine de l’infirmerie et de la santé. C’est l’objectif du cours menant à un ‘Bachelor of Nursing’ dispensé par Polytechnics Mauritius en partenariat avec l’Université La Trobe Australie. 

Nichole Orwin, infirmière depuis plus de 30 ans, se déplace à Maurice tous les deux samedis du mois pour dispenser des cours en infirmerie à plus de 70 élèves à Polytechnics Mauritius. Le ‘Bachelor of Nursing’ (Top Up), lancé en août 2019 et dispensé en partenariat avec l’Université La Trobe Australie, vise à aider les étudiants et ceux qui travaillent déjà dans le domaine à parfaire leurs connaissances et compétences. 

La chargée de cours confie que la profession d’infirmier a évolué ces dix dernières années. « Autrefois, on avait cette perception que l’infirmier devait simplement prodiguer des soins et s’occuper des patients. Depuis, le métier ainsi que son image ont grandement changé. Aujourd’hui, être infirmier veut dire être intelligent, avoir une compréhension plus élargie du domaine médical, des changements et défis au niveau clinique et pathologique, entre autres », explique-t-elle.

Nichole Orwin est d’avis que le rôle des infirmiers a aussi beaucoup évolué grâce à la formation professionnelle. « Autrefois, le médecin dira à l’infirmier de faire quelque chose et ce dernier exécutera sans contester quoi que ce soit. Désormais, ce n’est plus comme ça. Les infirmiers ne font pas quelque chose seulement parce qu’on leur dit de le faire. Ils ont développé leur sens de la curiosité et de la pensée critique. La raison principale, selon moi, c’est parce que la formation ne se fait plus dans un milieu hospitalier mais dans une institution d’enseignement supérieur. La combinaison de la pratique et de la théorie est donc très avantageuse. Cela a aussi aidé à aiguiser les motivations de beaucoup à embrasser le métier. »

Nichole Orwin soutient que les jeunes sont principalement enthousiasmés parce qu’ils veulent faire la différence et ont à cœur le bien-être des autres. Cependant, elle pense que l’engagement et la sincérité sont tout aussi importants. 

La chargée de cours explique aussi qu’avec les changements démographiques actuels, le marché du travail pour les infirmières deviendra plus diversifié. « Avec les changements démographiques tels que le vieillissement de la population à Maurice, il y aura plus de personnes âgées ayant besoin de soins dans les hôpitaux, de plus en plus de personnes âgées seront placées dans des maisons de retraite, celles qui resteront à la maison auront besoin de support et de soins infirmiers à domicile, entre autres. Les services de santé devront donc répondre en conséquence à ces changements et le métier d’infirmier sera de plus en plus en demande », dit-elle.

Nichole Orwin déclare que les infirmiers devront donc évoluer avec les défis présents et à venir. « L’infirmier sera appelé à travailler dans des communautés telles que des foyers résidentiels. Il aura besoin d’acquérir un ensemble de compétences telles qu’une bonne compréhension de la poly-pharmacie, car vous ne pouvez fournir les mêmes soins à une personne âgée qu’à un jeune en raison du changement pathologique qui se produit chez la personne ». Notre interlocutrice pense que Maurice a des infirmiers qualifiés mais que le cours dispensé par l’Université La Trobe Australie et Polytechnics Mauritius les aide à se perfectionner dans le métier et à acquérir davantage de compétences. « Maurice est une petite île et elle doit subvenir à ses besoins. Ce cours est donc vital pour l’avenir. » À noter que la deuxième session d’admission pour le ‘Bachelor in Nursing’ aura lieu en février prochain.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !