Actualités

Canyoning : en eaux vives…aux Sept Cascades

Encaissées dans un univers naturel fantastique et sauvage, les Sept Cascades figurent parmi les attractions les plus pittoresques de Maurice. Frissons et sensations sont garantis lorsqu’on y fait du canyoning. Suivons le courant pour découvrir ce sport qui comprend à la fois marche, nage, descente en rappel, saut et tyrolienne…

Ce dimanche matin, le soleil brille de mille feux. À l’aire de stationnement des Lodges des Sept Cascades à Henrietta, des guides de Vertical World Limited, une compagnie spécialisée dans les activités en plein air, accueillent des touristes venus faire du canyoning. Avant de conduire ces derniers près des cascades, ils complètent les formalités.

Avertis au préalable, les aventuriers ont tous leur maillot de bain. Les guides remettent à chacun une combinaison en néoprène. Cette matière suffisamment souple à enfiler, facilite les mouvements, lors de cette sortie en eaux vives. Elle protège aussi du vent, de l’eau froide et des parois rocheuses auxquelles on se « frotte » lors des descentes en rappel et des passages en tyrolienne. Comme cette activité se déroule au cœur de la nature, les guides recommandent l’application de crème solaire et produit anti-moustiques, avant de passer au briefing.

Pour faire du canyoning, il est essentiel de suivre les consignes de sécurité à la lettre. Krish Hardowar, le directeur de Vertical World Limited, se charge d’expliquer aux participants les divers équipements qu’ils porteront et utiliseront lors de cette activité. Chacun met son casque et le règle à la bonne taille pour qu’il ne soit pas gênant. «  C’est une mesure de protection indispensable en zone naturelle, en cas de passage un peu encombré par des branchages ou de chute de cailloux. Gardez votre casque vissé sur la tête, si vous tenez à la vie », dit Krish.

Ensuite, les guides ajustent les baudriers autour des hanches des participants. Son utilité : il permet d’effectuer les descentes en rappel à l’aide de cordes et harnais placés sur le site. La longe, elle, sécurise le participant en faisant le lien entre le baudrier et un point d’ancrage dans la roche, au moment de descendre. Après avoir compris comment tenir et enlever la corde des harnais après la descente en rappel, les participants sont enfin prêts pour commencer l’aventure.

Le parcours comprend une randonnée à pied pour découvrir la beauté de la nature verdoyante qu’offre le village d’Henrietta. À l’entrée des cascades, tout le monde avance en file indienne jusqu’à un cours d’eau. Sur place, Krish prépare les cordes et demande aux participants d’imbiber leurs combinaisons d’eau pour éviter tout choc thermique. Ceux qui craignent le vertige en profitent pour jeter un rapide coup d’œil sur les parois à braver. Quant aux plus téméraires, ils se lancent en premier et les autres suivent à tâtons. En arrivant au bas, chaque participant défait le nœud du harnais pour se détacher. S’ensuit une petite nage pour regagner l’extrémité du cours d’eau. Les premiers qui sont descendus prennent place sur des rochers et regardent les autres qui sont encore en haut en les encourageant à faire le grand saut. Sans perdre de temps, les guides s’assurent, eux, de faire descendre tout le monde.

Ensuite, direction un second cours d’eau niché au fond de la vallée des Sept Cascades. Pour y accéder, il faut faire attention, car avec les chaussures de sports trempée, on risque de glisser sur les rochers à gravir. Mais ce qui ravit les participants du canyoning : la courte pause pour se rafraîchir avec de l’eau potable offerte par les guides. Ils profitent aussi d’un petit en-cas sain pour faire le plein d’énergie. Attention ! Tous les emballages doivent être remis aux guides. Pas question de polluer cet environnement hors du commun.
Originaire de Grande-Bretagne, Dave a peur du vide depuis l’enfance. Sa compagne, Kavita, est une vraie amoureuse de la nature. Pour marquer en beauté la fin de leurs vacances à Maurice, elle a choisi de faire du canyoning. Dave tremblait à l’idée de faire cette activité, mais malgré tout, il a décidé de l’accompagner dans cette aventure.

En voyant le reste du parcours, Dave fait le va-et-vient pour essayer de maîtriser sa peur. Mais au final, il rebrousse chemin, malgré les encouragements de Krish. Ce dernier fait descendre les autres et il emprunte un autre sentier avec Dave pour le conduire à la prochaine étape du canyoning. Il va sans dire que les plus braves eux « kiffent » la deuxième descente en rappel de cette chute d’eau.

Assis sur un grand rocher, les participants regardent avec attention Krish qui fixe cette fois-ci des pistons. Ils ont tous hâte de découvrir la suite du parcours. Krish échange des plaisanteries, mais en même temps fait un rappel des consignes de sécurité.
Le canyoning se poursuit… avec la tyrolienne pour traverser un 3e cours d’eau. À la vitesse de l’éclair, chacun se lance dans le vide pour finir les pieds dans l’eau. Cependant, il faut bien calculer son atterrissage, car le moindre faux pas peut vous faire vous écraser sur grands rochers.

Même Dave se jette à l’eau, cette fois-ci. Il ne manque pas de faire quelques brasses, histoire de profiter pleinement de cette sortie en plein air.

Après une première tentative, certains participants souhaitent renouveler l’expérience. Pour ce faire, ils bravent des rochers pour remonter au point de départ et c’est avec enthousiasme qu’ils se jettent encore une fois à l’eau. Tous adorent le contact avec la roche et l’eau, le bruit des cascades, la végétation unique qui les plongent dans la peau d’un aventurier. La traversée en vertical des Sept Cascades arrive à sa fin. Si la descente a été forte en sensations, en revanche pour remonter, beaucoup bavent sur le chemin de retour. Car c’est un vrai parcours du combattant. Mais ils sont tous heureux d’avoir relevé le défi.

Cette aventure au cœur de la nature, le temps d’une demi-journée avec les guides professionnels de Vertical World Limited, culmine avec un copieux repas aux Lodges de Sept Cascades. Après s’être changé, tout le monde se met à table. Au centre des discussions, l’aventure que tous viennent de vivre, des blagues et un brin de causette. Lorsque les plats arrivent, c’est le bonheur, car tout le monde est affamé. Au menu : salade composée, curry de poulet et lentilles. Les légumes sont destinés aux végétariens, mais certains en profitent pour en piquer aux autres ! Après le déjeuner, c’est dans la bonne humeur que chacun regagne sa voiture.


Ne vous prenez pas pour Tarzan

Ce parcours aux Sept Cascades est d’une difficulté technique et physique de 2/5. Durant la descente en rappel, les guides accompagnent les participants tout au long du parcours. Pour vivre cette aventure à fond, il suffit que chacun garde les oreilles ouvertes. Si c’est un défi à relever pour découvrir ses limites, pas de soucis ! L’équipe de Vertical World Limited a plus d’une corde dans son sac pour gérer les obstacles, soit en rappel sur corde, en saut ou en tyrolienne. Mais ils sont à cheval sur les principes à respecter en ce qu’il s’agit des consignes de sécurité. « Ne vous prenez pas pour Tarzan une fois sur les lieux. Car le moindre faux pas peut causer des incidents », dit Krish Hardowar. Son conseil : exiger un guide professionnel pour s’aventurer dans les Sept Cascades.


Un puissant déstressant

En canyoning, l’adrénaline produite, a un effet bénéfique pour se détourner des tracas quotidiens. Cette activité en pleine nature permet de dépenser une grande quantité de calories en douceur et sans conscience de l’effort, si les consignes de sécurité sont suivies à la lettre.


À prévoir

Crème, verres solaires, casquette, imperméable (en cas de pluie), sac à dos, crème anti-moustiques et de bonnes chaussures de randonnée ainsi que des chaussettes.


À savoir

Le canyoning aux Sept Cascades avec Vertical World Limited se fait uniquement sur réservation avec un nombre de participants de 4 à 12 personnes. À partir de l’âge de 5 ans, les enfants, accompagnés de leurs parents, sont autorisés à faire cette activité.