Interview

Annaline Bax, Restaurant & Events Manager à La Vallée de Ferney : «Le tourisme vert est devenu un secteur important de l’économie»

Annaline Bax

Annaline Bax, Restaurant & Events Manager à La Vallée de Ferney, estime que depuis quelques années, les gens sont de plus en plus sensibles aux outils pédagogiques, à la conscientisation et à la conservation de notre biodiversité. D’où le fait que tourisme vert soit devenu un secteur important de l’économie mondiale.

Comment expliquez-vous la bonne santé du tourisme vert à Maurice et comment voyez-vous évoluer ce secteur en 2019 ?
Depuis quelques années, l’intérêt envers la protection de notre planète et de ses ressources naturelles est grandissant à Maurice. Les gens sont de plus en plus sensibles aux outils pédagogiques et à la conscientisation à la conservation de notre biodiversité. C’est donc tout naturellement que le tourisme vert est devenu un secteur important de l’économie mondiale. Tendance qui devrait se confirmer l’année prochaine également.

La Vallée de Ferney abrite, par exemple, l’un des derniers sanctuaires naturels de l’île Maurice qui fournit un refuge idéal à nos espèces indigènes, dont beaucoup sont rares ou menacées : le Pink Pigeon ou la Crècerelle (Kestrel), entre autres. À travers des visites, nos guides, formés par les experts de la Mauritian Wildlife Foundation (MWF), aident les Mauriciens et les touristes à découvrir la région et sa biodiversité. En novembre 2018, La Vallée de Ferney a reçu plus de 400 visiteurs étrangers, alors qu’en comparaison pour la même période de l’année dernière, nous avons accueilli environ 200 touristes.

Constatez-vous des défis ?
Il existe un défi majeur dans le secteur de l’écotourisme à Maurice. Il s’agit de la conscientisation. Il est prépondérant de conscientiser les jeunes à la protection de notre environnement. Cela commence à un très jeune âge. Aussi, c’est seulement depuis quelques années que l’île Maurice est connue comme une destination plage et montagne. Du coup, il est impératif de faire découvrir l’intérieur de nos terres. Et ce, non seulement aux visiteurs étrangers mais également aux Mauriciens. L’écotourisme est en plein essor et notre pays a tellement à offrir, tant au niveau des richesses culturelles et humaines qu’au niveau de l’authenticité et la simplicité, à condition que nous agissions dès à présent pour préserver notre héritage naturel.

Comment vous différenciez-vous dans ce secteur ultra compétitif ?
À La Vallée de Ferney, nous souhaitons laisser la nature reprendre la place qui lui est due. Notre but est avant tout de préserver la vallée, la forêt et sa zone de conservation dans son état d’origine. Un travail vital est également fait tout au long de l’année, avec l’aide des équipes de la MWF, pour réintroduire des espèces en voie d’extinction, que ce soit au niveau de la faune ou de la flore. En parallèle de ces opérations, nous accordons encore une fois beaucoup d’importance à la conscientisation en organisant des visites guidées au cœur de la vallée pour les élèves des écoles, ainsi que pour les visiteurs mauriciens et étrangers. Reconnect with Nature, telle est notre devise.

Quelles sont les nouveautés que vous offrez ?
Nous avons récemment rajouté de nouvelles offres à la liste d’activités que proposait déjà La Vallée de Ferney. Il s’agit de la balade en 4x4 et le Bat Watching & Bubbles.