Interview

Angie Schaffer du Goucher College : «L’objectif était de se familiariser aux pratiques pédagogiques africaines»

Angie Schaffer

Après avoir reçu une subvention du Full Bright–Hays Programme pour développer un programme centré sur l’Afrique, 13 éducateurs de Baltimore ont mis le cap sur Kigali au Rwanda et à Maurice pour un aperçu du système éducatif des deux pays. Rencontrée à l’African Leadership University à Pamplemousses où le groupe a séjourné pendant deux semaines, l’administratrice du Goucher College, Angie Schaffer, des États-Unis, nous parle de cette aventure.

Que nous vaut l’honneur de cette visite ?
« Bringing African Studies into the Curriculum: A Multilayered Approach » est un programme du Fulbright-Hays Group Projects Abroad (GPA) qui fait partie du Département de l’éducation des États-Unis. Cette subvention que nous avons reçue sera axée sur l’intégration des études africaines dans les programmes d’enseignement de la maternelle à la 12e année dans les collèges.

Ainsi, le Goucher College s’est associé aux campus de l’African Leadership University à Kigali (Rwanda) et à celui de Pamplemousses (Maurice) pour organiser ce programme à l’étranger. Parmi les participants sont les éducateurs de Goucher College et ceux de Baltimore City College, Bard High School, KIPP Academy et de l’école primaire/collège Roland Park. Le programme a pris fin le 13 juillet dernier.

Quels étaient les objectifs ?
Le directeur du projet, Eric Singer (Professeur en science politique à Goucher College), explique: Notre objectif est de faire partie d’une petite cohorte mais croissante d’éducateurs capables de modéliser et d’appliquer un programme d’enseignement qui promeut les peuples et les lieux africains comme des matières à part entière. À travers ce projet, nous avons voulu accroître les compétences culturelles des étudiants américains en les familiarisant avec les programmes d’études africains en dotant leurs enseignants de ressources et d’expériences nécessaires pour réinventer les programmes et proposer des cours contemporains et exclusifs.

Les objectifs du voyage de recherche à Maurice et au Rwanda étaient aussi de donner aux participants les moyens d’acquérir une connaissance approfondie des défis sociétaux critiques dans les deux États. On veut aussi leur permettre de développer et d’affiner les approches et pratiques pédagogiques pouvant servir de base à un programme mondialisé et africaniste.

Quelle est l’importance du déplacement en Afrique ?
À leur retour à Baltimore, les participants travailleront individuellement et ensemble à l’élaboration de nouveaux programmes et d’outils d’enseignement comprenant des thèmes, des ressources et des approches pédagogiques africaines. Les membres du corps enseignant élaboreront également des programmes et des modules d’apprentissage tandis que les enseignants et les administrateurs des collèges et des lycées organiseront des plans de cours et des possibilités de formation pour leurs pairs.

Eric Singer, qui est également l’animateur de l’enseignement supérieur du programme, travaillera en étroite collaboration avec le corps professoral de Goucher College pour contribuer à l’élaboration de programmes reflétant les études africaines et l’expérience du programme. Quant à moi, mon rôle sera de travailler en étroite collaboration avec les enseignants des collèges et des lycées pour préparer des plans de cours et des modules de formation reflétant le thème du programme «Integrating African Studies».

Quid des échanges avec l’African Leadership University de Maurice ?
À travers des séminaires quotidiens, les participants de ce projet centré sur l’Afrique ont beaucoup appris auprès des membres du corps professoral de l’African Leadership University. Ils ont aussi visité des institutions et des organisations locales pour explorer des aspects de l’éducation, de la politique, de l’engagement civique, de l’histoire et de l’économie de Maurice. Il est à noter que le groupe d’éducateurs de Baltimore ont eu des rencontres avec un officier du ministère de l’Éducation, un autre de l’Open University et avec le personnel enseignant du Bocage International School, entre autres.

Nous avons ainsi eu un aperçu de ce qui est fait et disponible dans le domaine de l’éducation à Maurice. Nous nous en inspirerons pour créer nos programmes centrés sur l’Afrique à notre retour aux États-Unis. Il y a aussi eu des symposiums mettant l’accent sur les plans des cours des enseignants de Baltimore à la communauté de l’enseignement supérieur locale. Par ailleurs, un site Web «Virtual Kit» a été créé pour héberger ces programmes et plans de cours ainsi que des ressources de support qui sont mis à la disposition du public. Cela afin de multiplier l’effet et l’impact du programme. Nous espérons que ces efforts aideront l’éducation américaine à aller plus loin dans la direction de l’inclusion et de la diversité de ses programmes d’études.

Eric Singer, directeur du projet : «Un voyage culturellement pertinent»

ericDans leur domaine d’expertise, les éducateurs participant à ce projet ne couvrent pas nécessairement des sujets concernant l’Afrique, indique Eric Singer, le directeur de ce projet à l’étranger. « En les familiarisant aux institutions éducatives à Maurice, ils ont eu un aperçu des programmes d’études qui sont offerts. Toutefois, ce qui a été intéressant pour eux, c’est cette exposition à la complexité et aux réalités sociales et culturelles de Maurice au-delà de son image touristique avec ses belles plages. »

Il ajoute que ce voyage leur a aussi permis de comprendre les relations Afrique-Maurice et de celle avec le Rwanda, entre autres, de même que les défis et les opportunités du secteur éducatif à Maurice. Les éducateurs de Baltimore ont aussi visité l’Aapravasi Ghat, l’Île-aux-Aigrettes et Mahébourg.

« Ce voyage a été aussi culturellement pertinent pour nos éducateurs. » Et de conclure que le Goucher College offre une trentaine de programmes undergraduate dans les filières des sciences sociales et humaines et de l’art, entre autres. Après quatre semaines sur le continent africain, les participants ont quitté Maurice le vendredi 12 juillet pour rentrer aux États-Unis.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective