Economie

Ventilateur : privilégiez la sécurité et la qualité

Ventilateur Pour les ventilateurs à pales, en général plus elles sont grandes, plus le fonctionnement peut être silencieux.

Il faut savoir que, selon les Consumer Protection (safety requirements) Regulations 2017, émises en vertu de la GN 200 de 2017, les ventilateurs sont des produits dont l’importation est contrôlée. Ainsi, le dédouanement de ces produits n’est possible que si l’importateur dispose de certificats de conformité appropriés.

Ces documents doivent attester que les produits importés sont conformes aux normes IEC 60335-2-80 ou EN 60335-2-80. En cas de non-disponibilité de ces certificats, le produit ne peut être dédouané. Néanmoins, selon des sources autorisées, il n’est pas impossible que des ventilateurs non-conformes soient mis sur le marché sur des points de vente suspects. D’où la nécessité, selon la CAP, d’observer la vigilance avant d’acheter des ventilateurs.

Un exercice de vérification sur le marché  a révélé qu’aucun des ventilateurs mis en vente ne porte une indication quant à la conformité aux normes. Ils portent pour la plupart la marque CE, qui n’est qu’une garantie d’accès sur le marché européen. Il convient, toutefois, de souligner que ceci n’implique nullement que tous les ventilateurs soient à risque. Pour la CAP, les ventilateurs ayant obtenu le feu vert de la MSB devraient porter une étiquette mentionnant les normes auxquelles ils sont conformes, cela en respect du droit des consommateurs à l’information.

Certificats de Conformité

Il faut souligner, qu’à l’exception de produits provenant d’un marché parallèle échappant au contrôle de la douane, tous les ventilateurs sont soumis au contrôle du Mauritius Standards Bureau (MSB). En cas de non-disponibilité des certificats de conformité, ces appareils sont soumis à des tests en vue de déterminer leur fiabilité en matière de sécurité.   

Le nombre de décibels (dB) produits peut être un facteur d'inconfort.

Il faut savoir que pour produire un courant d’air rafraîchissant, la plupart des modèles utilisent un rotor et des pales, dont le diamètre varie de moins de 10 cm jusqu’à 90 cm pour les brasseurs d’air les plus puissants. Les tours classiques comportent plusieurs rotors à pales alignés verticalement et bien dissimulés derrière une grille.

Le débit d’air est l’une des caractéristiques importantes pour choisir un ventilateur. Malheureusement, cette information n’est pas indiquée sur les étiquettes. À prix égal, il est conseillé d’opter pour le modèle avec le débit le plus élevé. Faute d’indication, optez pour celui avec les plus grandes pales (ou la plus grande hauteur, pour les tours).

Il convient aussi de vérifier que la vitesse est réglable (au minimum trois niveaux) pour pouvoir l’ajuster et la réduire si l’appareil est en face de vous, mais aussi pour éventuellement baisser le volume sonore. Certains modèles haut de gamme peuvent être programmés pour réduire leur vitesse automatiquement, afin de ne pas vous gêner en phase d’endormissement.

Sauf à vouloir ne ventiler qu’une zone fixe, devant un bureau par exemple, il est préférable de choisir un modèle à oscillation automatique. Le courant d’air balaiera un angle plus ou moins important devant lui pour rafraîchir plusieurs personnes ou un plus grand espace où vous circulez.

L’oscillation et la vitesse se règlent parfois à l’aide d’une télécommande. Un confort appréciable quand on est écrasé par la chaleur.

Le nombre de décibels (dB) produits peut être un facteur d’inconfort. Le ronronnement, qui peut passer inaperçu en journée, devient gênant lorsque vous regardez la télévision ou dans une chambre où vous essayez de trouver le sommeil.

Là encore, il faut noter des lacunes sur les étiquettes puisque le nombre de décibels n’est pas toujours mentionné de manière évidente. Si cela l’est, choisissez des modèles en deçà de 45 dB, l’équivalent d’un lave-vaisselle silencieux.

Pour les ventilateurs à pales, en général plus elles sont grandes, plus le fonctionnement peut être silencieux.

Quel modèle de ventilateur mobile ?

On distingue quatre sortes de ventilateurs mobiles.

  • Les ventilateurs de table (sur socle) sont les plus petits et les moins puissants. Ils sont destinés généralement au confort d’une personne.
  • Les modèles sur pied sont les grands frères des modèles de table. Ils génèrent un flux d’air pour plusieurs personnes ou pour couvrir un plus grand espace.
  • Les tours, aussi appelées colonnes, sont plus compactes et plus design que les modèles sur pied. Elles sont aussi adaptées à un plus grand espace. Elles produisent un courant d’air sur toute leur hauteur, de 75 cm à plus de 120 cm.

Les brasseurs d’air sont des modèles généralement plus gros et surtout très puissants, qui se posent au sol et peuvent balayer efficacement une très grande pièce. Mieux vaut éviter de les diriger vers une personne. Notez que cette appellation est étrange, puisque tous les ventilateurs brassent de l’air.